/news/law

La conjointe du pasteur Paul Mukendi a été appréhendée

Carmen Mukendi

Photo courtoisie

Carmen Mukendi

La conjointe du pasteur Paul Mukendi a été appréhendée au cours des dernières heures par le Service de police de la ville de Québec parce que les autorités craignent qu’elle ne fuie le pays pour aller rejoindre son mari.  

Le 8 septembre dernier, Carmen Mukendi que les fidèles du leadeur de l’Église Parole de vie située à Vanier surnomment «Maman Carmen» a été arrêtée par les policiers du SPVQ puis libérée sous promesse de comparaître. 

On lui reprochait alors d’avoir émis, via une publication Facebook, des commentaires sur une présumée victime de Mukendi. Dans le cadre de sa promesse, la femme de 38 ans s’était engagée à comparaitre devant la Cour le 6 décembre prochain. 

Or, au cours des dernières heures, les policiers ont appris que la femme était en possession de billets en direction de Paris et qu’elle devait quitter le 14 octobre.  

« Comme il y avait motif de croire que madame allait briser sa promesse, les policiers ont procédé à son arrestation. Dans le cadre de l’interrogatoire, elle a admis avoir des billets pour Paris et qu’elle allait ainsi rejoindre des membres de son Église ainsi que son conjoint», a expliqué le poursuivant, Me Sébastien Bergeron-Guyard, pendant que «Maman Carmen» bougeait la tête de gauche à droite en signe de négation.  

Le poursuivant a donc demandé à la juge Sandra Rioux d’annuler la promesse de comparaître et d’émettre de nouvelles conditions de remise en liberté.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.