/news/law

L'accusé de l'alerte AMBER à Sainte-Paule devra subir une évaluation psychiatrique

CAPTURES TVA/Agence QMI.

Le père de famille accusé dans le dossier de l'alerte AMBER de Sainte-Paule il y a un mois devra subir une évaluation psychologique à l'institut Philippe-Pinel.

• À lire aussi: Alerte AMBER à Sainte-Paule: l'accusé refuse de se présenter en cour

• À lire aussi: Sainte-Paule: le père est accusé et reste détenu

Cette évaluation devait être effectuée à Rimouski, mais vu la dangerosité de l'accusé, le dossier est maintenant transféré à Montréal.

L'homme de 36 ans a refusé pour une seconde fois de comparaître devant le tribunal ce mercredi.

Le juge a donc désigné d'office une procureure pour le représenter

L'accusé sera de retour en cour le 19 octobre à Rimouski.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.