/news/municipales2021

Course à la mairie de Saguenay: Julie Dufour en tête des sondages

L’ex-conseillère municipale, Julie Dufour, serait en tête dans les intentions de vote, dans la course à la mairie de Saguenay, selon un sondage Segma Recherche réalisé entre mardi et jeudi pour la station de radio CKAJ.

Les résultats indiquent que Julie Dufour domine les intentions de vote avec 40,2% des appuis contre 31,9% pour la mairesse sortante, Josée Néron. Une différence de huit points.

L’ex-ministre libéral Serge Simard occupe la troisième place, avec 8,8 % des intentions de vote, tandis que Dominic Gagnon suit de près avec 8,5%. De son côté, Catherine Morissette est à 4,7%, Jacinthe Vaillancourt récolte 3,3% et le chef d'Unissons Saguenay, Claude Côté ferme la marche à 2,7 %.

Julie Dufour est particulièrement forte dans le secteur de Jonquière où elle est présidente de l’arrondissement depuis quatre ans. Elle obtient 52,5% des intentions à Jonquière, contre 29,9% pour Josée Néron.

À Chicoutimi, les deux candidates sont pratiquement à égalité, avec 33,8% pour Mme Dufour et 33,3% pour Mme Néron.

À La Baie, Serge Simard arrive en tête avec 33,9% des intentions exprimées, devant Josée Néron (32,8%) et Julie Dufour (24,4%).

Si cette dernière a préféré ne pas commenter les résultats du sondage, la mairesse sortante s’en est prise à la présidente de l'arrondissement de Jonquière.

«C'est à 15 qu'on doit décider pas à six, a déclaré Josée Néron, cheffe de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), faisant référence au conseil d’arrondissement de Jonquière. Ça me rappelle ce qu'on a voulu mettre dehors en novembre 2017. La ville se décidait à cinq. Cette ville-là a besoin de stabilité. Et je suis la personne qui peut assurer sa stabilité. Les guerres de clocher, les guerres intestinales, moi ce que j'entends de la population, c'est que c'est derrière.»

«Ce qui me préoccupe, c'est le mur dans lequel on s'en vient si le statu quo reste», a pour sa part déclaré la candidate indépendante, Catherine Morissette, en parlant des engagements de Julie Dufour. Et si quelqu'un était élu avec la pensée magique de dépenser des millions et des millions et des millions. De geler les taxes et de ne pas avoir le rôle d'évaluation en main pour projeter les millions et les millions qu'on dépense.»

Serge Simard, lui, est prêt à se retrousser les manches: «C'est moi qui vais travailler encore plus fort. C'est tout.», a-t-il déclaré. Il n’a pas manqué d’écorcher au passage les deux candidates en avance dans les intentions de vote. «Quand je vais en campagne, je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. Alors, à date, les deux candidates, on ne peut pas dire qu'il s'est réalisé de grandes choses à Saguenay.»

Une autre candidate, Jacinthe Vaillancourt, ne se décourage pas. «Je suis là pour aller jusqu'à la fin et j'ai des idées qui ne sont pas encore connues du public» a-t-elle indiqué croyant que son programme convaincra des électeurs. «Est-ce qu'on vote pour les mêmes personnes? Pour la dynamique qui est déjà présente depuis quatre ans où est-ce qu'on fait un virage?», a ajouté Mme Vaillancourt.

Dominic Gagnon et Claude Côté n’ont pas voulu commenter les résultats.

La lutte sera intéressante à suivre, car le sondage note également que 56% des répondants ont affirmé qu'ils pouvaient encore changer d'idée d'ici le 7 novembre.

Le sondage a été réalisé auprès de 525 répondants. La marge d’erreur est de plus ou moins 4,3%.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.