/finance/homepage

Habitations Trigone peut continuer à construire

Photo courtoisie

Habitations Trigone peut continuer à opérer ses 19 licences de la Régie du bâtiment (RBQ), malgré l’annulation de celles-ci par la RBQ. C’est le Tribunal administratif du Travail (TAT) qui en a décidé ainsi, vendredi.  

• À lire aussi: Les clients d’Habitations Trigone toujours protégés

• À lire aussi: Trigone: une firme confondue avec une autre

• À lire aussi: Le constructeur Trigone perd toutes ses licences

La décision du TAT est effective dès maintenant et jusqu’à la fin du mois de janvier prochain, quand l’affaire sera entendue sur le fond. 

La décision de la RBQ d’annuler les licences de Trigone est donc suspendue. « Le préjudice sérieux et irréparable découle des 12 projets qui sont actuellement en construction, ce qui totalise 2000 unités d’habitation », écrit le juge administratif. 

En gros, il était plus important de laisser Trigone terminer ses projets en cours que de punir l’entreprise dès maintenant, juge le TAT. 

Le 30 septembre, le Bureau des régisseurs de la RBQ a lancé une bombe en accusant Trigone de manquements sérieux commis à répétition. 

Trigone est une des plus importantes entreprises de constructions de maisons neuves du Québec. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.