/regional/saguenay

Saguenay-Lac-Saint-Jean: l’opération «troisième dose» débute au CHSLD de la Colline

Les équipes de vaccination sont de retour dans les résidences pour aînés au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

• À lire aussi: COVID-19: début de la distribution de la 3e dose à Québec

• À lire aussi: Le régulateur européen approuve une troisième dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans

Depuis vendredi matin, la santé publique a commencé à administrer une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 dans les CHSLD et résidences privées pour aînés (RPA). On en profite en même temps pour vacciner les personnes âgées contre la grippe.

L'opération «troisième dose» a débuté au CHSLD de la Colline à Chicoutimi-Nord. C'est également dans cette résidence que les tout premiers vaccins avaient été injectés dans la région en décembre 2020.

«On n'est pas dans l'ambiance de l'année passée où on était dans la peur, dans l'inquiétude, dans l'angoisse. Aujourd'hui, on est dans la joie, dans l'espoir, on sait que le vaccin fonctionne. On veut juste mieux protéger nos gens. Donc c'est vraiment positif ce matin», a déclaré le directeur régional de la vaccination, Marc Thibeault.

Sur place, la quasi-totalité des résidents a accepté de recevoir une troisième dose. Ils sont une centaine.

«J'étais dans la première [vague] du COVID quand il est arrivé. [Il y avait des décès] tous les jours. Quand quelqu'un voit ça, il fait tout pour se faire piquer», a affirmé Léo Ellefsen, 89 ans.

M. Ellefsen avait été le premier citoyen du Saguenay-Lac-Saint-Jean à être vacciné contre la COVID-19 en décembre 2020. Il était bien heureux d'avoir sa troisième dose.

«C'est normal, la deuxième dose perd son effet. Alors la troisième dose va rehausser l'effet et me protéger plus longtemps», a ajouté un autre résident, Ivan Collerette.

Plus de 6600 aînés recevront une troisième dose dans les prochaines semaines. La santé publique visitera tous les CHSLD et toutes les résidences privées pour aînés.

Et à quand la troisième dose pour la population générale?

«On peut s'attendre à ça en 2022... D'ailleurs, nos sites [de vaccination], on les a gardés, on a prolongé nos baux. On ne ferme rien. On est prêts», a précisé M. Thibeault.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.