/news/society

Ginette Reno: quelles sont les causes de sa «panne d’électricité» au cœur?

Différents types de défaillances cardiaques pourraient être à l’origine de la «panne d’électricité» dont fait mention la chanteuse Ginette Reno dans le message sur son état de santé qu’elle a publié samedi. 

• À lire aussi: Ginette Reno donne de ses nouvelles: «j'ai failli mourir»

• À lire aussi: D’importants examens médicaux pour Ginette Reno

Les problèmes électriques cardiaques peuvent être divisés en deux grandes catégories, soit les cas où le cœur est trop lent et ceux où le cœur est trop rapide, explique le Dr Peter Guerra, chef en médecine spécialisée à l’Institut de cardiologie de Montréal. 

«Quand le cœur est trop lent, ça peut apporter un manque de circulation au cerveau et différentes parties du corps et ça peut même causer des étourdissements et des pertes de conscience», affirme le Dr Guerra en entrevue à LCN. 

«Quand le cœur est trop rapide, ça peut donner des battements cardiaques irréguliers, qu’on peut appeler la fibrillation auriculaire, c’est une maladie qui peut mener à des caillots de sang et des problèmes de circulation également. Ou ça peut même être des rythmes cardiaques rapides et dangereux qui peuvent nécessiter un choc électrique pour remettre le cœur à son rythme normal», ajoute-t-il. 

N’ayant pas accès au dossier médical de Ginette Reno, le médecin ne peut pas se prononcer sur la nature exacte de la «panne d’électricité» dont elle parle. 

Plusieurs traitements disponibles

Que la chanteuse soit aux prises avec des problèmes de cœur trop lent ou trop rapide, le Dr Guerra se veut rassurant. 

«La bonne nouvelle, c’est qu’il existe maintenant différents traitements soit avec des appareils, soit avec des traitements par médicament pour éclaircir le sang ou parfois même avec des cathéters où on peut passer des cathéters à l’intérieur du cœur et aller réparer, altérer, corriger les problèmes électriques du cœur», dit-il. 

Si les troubles sont liés à un cœur plus lent, la solution passe habituellement par l’implantation d’un stimulateur cardiaque, aussi connu sous le nom de pacemaker. 

Dans les cas de fibrillation auriculaire, où le cœur est trop rapide, des anticoagulants peuvent être administrés «pour éclaircir le sang afin d’empêcher la formation de caillots de sang», explique le médecin. 

«Et puis il y a l’autre catégorie de cœurs très rapides qui sont des arythmies qu’on appelle dangereuses ou même mortelles qui peuvent nécessiter l’implantation d’un appareil, un défibrillateur», poursuit le Dr Guerra. 

La chanteuse Ginette Reno doit demeurer hospitalisée jusqu’à ce qu’elle soit «totalement sur pied et en bonne santé», a-t-elle écrit dans sa publication Facebook. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.