/news/politics

«J’ai confiance que le pire est derrière nous», écrit François Legault

Quebec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Alors qu’il peaufine le discours d’ouverture qu’il prononcera mardi afin de lancer une nouvelle session parlementaire, François Legault a tenu, samedi, à adresser un message d’espoir aux Québécois. 

• À lire aussi: Voyez la première vidéo de François Legault sur TikTok

• À lire aussi: Après-pandémie: François Legault fera un discours le 19 octobre

«Même si on a encore des nuages au-dessus de nos têtes, l’horizon se dégage enfin», a-t-il notamment écrit dans une publication Facebook. 

Le premier ministre du Québec a expliqué les raisons pour lesquelles il a décidé de proroger la session parlementaire en cours. 

«On ne doit pas crier victoire trop vite. Le virus est encore là et il continue d’y avoir des gens qui se retrouvent à l’hôpital. Mais j’ai confiance que le pire est derrière nous», a-t-il expliqué. 

«C’est en bonne partie pour ça que j’ai décidé de lancer une nouvelle session à l’Assemblée nationale et de faire un discours d’ouverture. Parce que même si on doit rester prudents, c’est le temps de se tourner tous ensemble vers l’après-pandémie. C’est le temps de façonner le Québec de demain», a ajouté François Legault. 

Ce dernier a également reconnu que les Québécois ont eu à faire de nombreux sacrifices tout au long de la pandémie. 

«Ça représente beaucoup de petits et de grands sacrifices qu’on continue de traîner comme un poids sur notre dos. Je sais que ce n’est pas toujours facile. Il y a beaucoup de monde à fleur de peau autour de nous. On doit faire des efforts pour apaiser les tensions et prendre soin les uns des autres», a-t-il admis. 

François Legault termine son message en mentionnant qu’il avait hâte de partager son discours d’ouverture avec les Québécois mardi. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.