/news/municipales2021

Projet Montréal promet une «accessibilité universelle à la vitesse supérieure»

Projet Montréal a dévoilé, samedi, son plan pour faire de la ville un modèle en matière d’accessibilité universelle et de lutte au capacitisme en présentant des mesures dans les secteurs du transport en commun, du logement, du commerce et du déneigement.

• À lire aussi: Valérie Plante veut imposer la vaccination obligatoire aux élus montréalais

• À lire aussi: Élection municipale: une lutte fratricide dans Villeray

• À lire aussi: Les engagements des candidats à la mairie de Montréal pour l'itinérance

Projet Montréal souhaite «passer à la vitesse supérieure», a affirmé leur cheffe Valérie Plante, qui était accompagnée de la candidate au poste de conseillère d’arrondissement du district de De Lorimier Laurence Parent, dans le bureau de campagne du parti samedi matin.

Des transports en commun plus accessibles 

Le parti s’engage à démarrer la construction d’ascenseurs dans 11 nouvelles stations de métro, alors que 14 sont déjà en cours. D’ici 2027, 41 stations seraient universellement accessibles, a souligné Valérie Plante, soit 71 % du réseau. «C’est majeur», a commenté la cheffe. Elle a aussi rappelé que le REM, présentement en construction, sera pleinement accessible à tous.

En réponse à cette annonce, la conseillère d’arrondissement de Lachine pour Ensemble Montréal Lise Poulin croit que «c’est ahurissant de faire une conférence de presse pour annoncer un recul de la sorte». Elle indique que la STM prévoyait que 41 stations de métro soient universellement accessibles d’ici 2025, soit deux ans plus tôt que ce que promet Projet Montréal.

Des projets bonifiés 

Projet Montréal veut que les logements sociaux et communautaires, dont 20 % sont financés par la Ville, soient mieux connus des gens dans le besoin.

Avec un nouveau mandat, le parti aimerait aussi faire passer de 12 mois à six mois les délais de traitement des dossiers du Programme d’adaptation de domicile. Le but de ce programme est d’accommoder un logement aux personnes qui en ont besoin.

Le déneigement sera aussi amélioré pour faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite. «Je ne peux pas sauter par-dessus un banc de neige», a mentionné Laurence Parent, qui est en fauteuil roulant. Les débarcadères pour personnes handicapées et les espaces de stationnement leur étant réservés seront priorisés.

Le candidat à la mairie de LaSalle pour Ensemble Montréal, Steven Laperrière, rappelle que «de nombreuses personnes à mobilité réduite sont restées bloquées chez elles au cours des derniers hivers sous l’administration Plante». Selon lui, «les rues étaient mal déneigées et déglacées».

L’enveloppe des arrondissements en matière de déneigement, reçue dans le cadre du programme De la porte au trottoir passera de 10 000 $ à 15 000 $.

Un meilleur accès aux commerces 

Le parti de Valérie Plante souhaite aussi offrir un accompagnement aux commerçants pour qu’ils puissent améliorer l’accès à leurs commerces. «Le but n’est pas d’ajouter un fardeau aux commerçants, mais de leur offrir une nouvelle clientèle», a précisé Laurence Parent.

«Nous devons soutenir les commerçants pour qu’ils puissent accueillir des clients avec des handicaps», a renchéri Mme Plante.

Un répertoire des commerces, des lieux publics et des services accessibles universellement sera aussi créé en ligne. Il pourra être disponible en version papier, au besoin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.