/regional/montreal/montreal

Le parti de Denis Coderre sur la sellette

Le parti de Denis Coderre, Ensemble Montréal est sur la sellette depuis qu’on a appris samedi qu’une de ses candidates a dû rembourser des sommes pour fraude. 

• À lire aussi: Ensemble Montréal promet 120 millions $ pour aider les arrondissements

• À lire aussi: Élections municipales: les élus doivent être «exemplaires», estime Plante

Mme Kostarides est candidate au poste de conseillère d’arrondissement dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce a même vu sa maison saisie pour être vendue pour rembourser des sommes d’investisseurs floués. En 2003, elle était à la tête de la firme KPLV.

Elle-même ainsi que ses associés ont été éclaboussés dans un vaste scandale financier.

Cependant, M. Coderre défend sa candidate. Il souligne que Dimitra Kostarides n’a pas été accusée au criminel.

Écoutez La Rencontre Proulx - Martineau au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

«Mme Dimitra a toute ma confiance, elle a la confiance du parti et du caucus», souligne-t-il. «C’est une femme de grande probité, cest une femme qui a continué, qui n’a pas été accusée ou condamnée de quoi que ce soit, qui travaille aussi au comité discipline de la chambre financière.»

Du côté de Projet Montréal, on s’attend à ce que les élus aient une éthique irréprochable. 

«De savoir qu’il y a une candidate dans Côte-des-Neiges qui se dit être une experte en finance, mais qu’on se rend compte qu’elle a floué des personnes, dont des personnes aînées, des personnes qui lui ont fait confiance, oui c’est inquiétant» a réagi Valérie Plante. 

Du côté de M. Coderre, il dit que les vérifications ont été faites et qu’il va garder la même équipe jusqu’à l’élection. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.