/regional/quebec/quebec

Mairie de Québec: les missions économiques à l’étranger là pour rester

En novembre 2018, Régis Labeaume s’était rendu au réputé chantier naval de Saint-Nazaire, lors d’une mission économique, en France. Le PDG du chantier, Laurent Castaing, avait fait offert une visite au maire de Québec.

Photo d'archives, Jean-Luc Lavallée

En novembre 2018, Régis Labeaume s’était rendu au réputé chantier naval de Saint-Nazaire, lors d’une mission économique, en France. Le PDG du chantier, Laurent Castaing, avait fait offert une visite au maire de Québec.

Les candidats à la mairie ont l’intention de continuer les missions à l’étranger pour faire rayonner Québec, mais insistent sur l’importance d’être transparent sur leurs coûts et retombées.

Le Journal a questionné chacun des candidats à la mairie pour connaître leur vision de la représentation de Québec à l’international. 

Pendant les 14 années de son règne, le maire Régis Labeaume s’est rendu à l’étranger à de nombreuses reprises, soulevant parfois les critiques de ses adversaires politiques. 

Les cinq candidats à la mairie ont tous affirmé qu’ils se feraient ambassadeurs de la Ville. Marie-Josée Savard souligne qu’avec la relance post-pandémique, il sera primordial de mettre l’accent sur la main-d’œuvre et l’attraction touristique.

« Il faut choisir les missions. Chaque mission qui se trouve à être pertinente et qui amène des retombées économiques ou autres » doit être considérée, dit-elle.

Rentabilité

Bruno Marchand, de Québec Forte et Fière, choisirait ses déplacements en fonction de la rentabilité. « Certains voyages à l’étranger sont indispensables pour placer Québec sur la map et pour amener des relations qui vont nous permettre de développer Québec d’une meilleure façon. »

Une administration Marchand rendrait tout public sur un tableau de bord. « Il faut démontrer la rentabilité et les coûts aux citoyens et être transparents. Sinon, ça devient trop facile de voyager tout le temps et pour toute chose. »

Jean-François Gosselin, de Québec 21, estime aussi que la transparence est incontournable. Pour la relance, « ça va passer par des missions économiques avec nos gens d’affaires et l’industrie touristique. » Il croit que certaines rencontres peuvent se faire en virtuel. « C’est un mix des deux. Il faut toujours penser en termes de retour sur l’investissement. » 

Jean Rousseau, de Démocratie Québec, souligne le rôle essentiel de Québec dans le patrimoine. Il veut aussi axer sur l’innovation et la culture. « Le maire se doit d’être un ambassadeur et d’ouvrir certains marchés pour la main-d’œuvre. » 

Jackie Smith, de Transition Québec, ralentirait quant à elle le rythme des missions et concentrerait celles-ci en Amérique du Nord, pour faire connaître nos bons coups en environnement et en économie et pour faire valoir la langue française. 

Et l’anglais ?

Des cinq candidats, seule Marie-Josée Savard ne parle pas couramment l’anglais qui est considérée comme la langue internationale.

Est-ce essentiel pour être maire de Québec et représenter sa ville à l’étranger ? Oui, estiment MM. Marchand et Gosselin. Pas forcément, pensent Mme Savard et M. Rousseau. Selon ce dernier, « c’est un atout, mais pas une nécessité absolue ». Mme Savard a l’intention de remédier rapidement à la situation en suivant des cours.  

Un maire en voyage  

Quelques missions réalisées depuis 2018 et jusqu’au début de la pandémie 

Régis Labeaume a participé à une cinquantaine de missions à l’extérieur du Québec depuis 2007.

Entre 2007 et 2017, elles ont apporté des retombées économiques de 38 millions $.    

  • Washington : Janvier 2018   
  • San Francisco : Avril 2018   
  • New York : Mai 2018    
  • Philadelphie : Septembre 2018   
  • Paris, Nantes, Rennes et Saint-Nazaire, France : Novembre et décembre 2018   
  • Cracovie, Pologne : Juin 2019     
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.