/news/tele

«Chanteurs masqués»: majestueuse Reine de l’espace

Quel coup d’éclat de la part de l’équipe de Chanteurs masqués que d’avoir réussi à convaincre la grande Lise Watier de se prêter au jeu! À 78 ans bien sonnés, la reine des cosmétiques avait emprunté les majestueux habits d’une autre souveraine, la Reine de l’espace, pour ses numéros chantés, qui ont totalement confondu les enquêteurs de l’émission.

Qui aurait pu imaginer Lise Watier interpréter un jour des airs de Coldplay (A Sky Full of Stars) et de Lady Gaga (Bad Romance) – et de sa véritable voix, s’il vous plait! – sur un grand plateau de variétés de TVA? Pas Anouk Meunier, Stéphane Rousseau, Sam Breton, Véronic DiCaire et Marc Dupré, du moins; le panel de Columbo de Chanteurs masqués n’avait jamais deviné que la femme d’affaires la plus connue du Québec se dissimulait sous l’immense robe colorée de la Reine de l’espace. Leur surprise fut totale, dimanche, quand la dame s’est révélée.

«Ils se demandaient si c’était unetelle ou unetelle... Quelqu’un a même pensé que c’était Lara Fabian», s’amuse Lise Watier en entretien téléphonique.

Douce folie 

Spontanément, Madame Watier avait dit non au premier appel d’invitation de Productions Déferlantes à participer à Chanteurs masqués. Puis, pour mousser la fondation qui porte son nom et qui lui tient tellement à cœur, et aussi pour exposer un côté plus givré de sa personnalité que le grand public connaît moins, elle a finalement

accepté de tenter le coup. Avec un immense plaisir, répétera-t-elle à plusieurs reprises en cours d’entrevue.

«J’assume mes folies, lance-t-elle dans un rire de petite fille. Les gens pensent que je suis sérieuse tout le temps, mais je fais aussi beaucoup de folies. Tout le monde était tellement gentil sur le plateau!»

De l’aventure «agréable, amusante» que fut pour elle Chanteurs masqués, Lise Watier retiendra la lourdeur de la tête de sa Reine de l’espace («Elle devait peser 25 ou 30 livres!»), la beauté et la minutie de son costume qu’elle espère voir conservé («C’était une œuvre d’art»), son duel avec la Poutine à son deuxième passage («Moi aussi j’aurais voté pour elle, elle était tellement drôle!») – et dont elle jure ne pas connaître l’identité de l’interprète –, ce secret qu’elle a gardé pendant plusieurs semaines sur son expérience («Même mes enfants n’étaient pas au courant!») et les sessions de coaching vocal en coulisses, elle qui a également répété ses chansons chez elle en vue de se préparer.

Pour les femmes 

Mais ce n’est pas seulement pour l’aspect ludique de l’exercice que Lise Watier a consenti à se déguiser à Chanteurs masqués. Privée de son bal annuel depuis deux ans en raison de la pandémie, la Fondation Lise Watier et son programme S’Entreprendre, qui aide les femmes à devenir financièrement indépendantes, avait besoin d’un peu de lumière, cette année.

«Jusqu’à date, 500 femmes se sont inscrites et ont eu un parcours complet, avec un retour aux études ou sur le marché du travail, avec une formation adéquate, résume l’ambassadrice. Les femmes peuvent s’inscrire gratuitement. Beaucoup le font dans l’espoir de lancer leur propre compagnie. Pour moi, la seule liberté pour une femme, c’est

d’avoir une indépendance financière. J’ai aidé les femmes toute ma vie, et si je peux les aider à sortir d’une situation pénible, pour elles ou leurs enfants, je vais le faire jusqu’à la fin de mes jours.»

Lise Watier invite d’ailleurs les gens à une «vente phénoménale», du 22 au 24 octobre, où ils pourront se procurer une impressionnante panoplie d’objets lui ayant appartenu.

«Ce sont des objets personnels à moi, de petite ou grande valeur, que j’ai amassés, qui viennent de ma maison de campagne, de mes appartements à Miami ou à Montréal, de mes voyages au Mexique, en Inde ou en Afrique... Il y aura des meubles, des milliers d’articles. Je me départis de tout ça au profit de la fondation. 100 % des revenus s’en vont à la fondation», atteste Lise Watier, qui célébrera ses 79 ans en novembre, et qui sera également du lot de convives de Jean-Philippe Dion à La vraie nature, l’hiver prochain à TVA.

La vente d’objets de Lise Watier aura lieu du 22 au 24 octobre, au 8425 chemin Devonshire, à Mont-Royal. Des frais de 10 $ s’appliqueront à l’entrée.

Ils ont déjà été démasqués   

Voici les précédentes personnalités qui ont dû faire tomber leur masque à Chanteurs masqués depuis le début de la saison.   

  • Michel Bergeron (Le Blanchon)   
  • Pierre Brassard (La Truite Mouchetée)   
  • Normand Brathwaite (Le Castor en Costard)   
  • Marie-Claude Barrette (La Brebis Bergère)   
  • Lise Watier (La Reine de l’espace)   
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.