/news/municipales2021

Denis Coderre appuyé par le milieu des affaires

À quelques heures du débat de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, qui se tiendra lundi à 18h30 entre Valérie Plante et Denis Coderre, de nombreuses sources du milieu des affaires montréalais consultées par TVA Nouvelles indiquent sans hésitation qu’elles appuient la candidature de Denis Coderre à la mairie.

Principal irritant: le Règlement pour une métropole mixte, aussi connu sous le nom de 20-20-20. D’ailleurs, de grands constructeurs d’habitations révèlent qu’ils ont été sollicités par des villes défusionnées de l’île de Montréal ainsi que par des municipalités situées en banlieue.

«Au lendemain de l’adoption de la politique 20-20-20 par l’administration Plante, des fonctionnaires des villes voisines communiquaient avec notre bureau et on nous invitait à venir construire nos tours d’habitation chez elles, expliquant qu’elles n’avaient pas de telles exigences concernant les logements sociaux, abordables et familiaux», raconte une source du milieu des affaires.

Denis Coderre propose plutôt d’exiger que 15% de logements sociaux et communautaires soient inclus dans les nouveaux projets résidentiels de 25 unités et plus. Appelé à commenter lundi matin cet appui du milieu des affaires, M.Coderre s’est montré reconnaissant. 

«Les gens me connaissent et me reconnaissent. Ils savent que Montréal a besoin de leadership. Montréal a besoin de présence et d’une équipe qui peut être ce contrepoids pour maximiser le rôle de Montréal. Malheureusement, on a perdu ce leadership-là», a soutenu le candidat à la mairie. 

Pour sa part, Valérie Plante s’est dite satisfaite et fière du bilan de son administration en matière de relance économique dans un contexte difficile de pandémie. 

«C’est n’est pas le fruit du hasard que l’on ait la meilleure reprise économique au pays, qu’on ait des investissements étrangers directs records à Montréal, c’est le fruit d’un travail d’équipe. Très hâte de pouvoir débattre de ces questions», formule Mme Plante

Dans l’invitation de presse concernant le débat de la Chambre de commerce, on fait état de la précarité de nombreuses entreprises au centre-ville.

«La prochaine administration municipale aura à prendre des décisions cruciales pour réussir la sortie de pandémie dans un contexte de transition énergétique et environnementale. L'économie de la métropole va bien, mais plusieurs secteurs stratégiques demeurent en situation très précaire. C'est particulièrement le cas pour les entreprises du centre-ville. Le débat de la Chambre mettra en évidence les différences de vision et d'approche que proposent les deux candidats à la mairie», a déclaré par voie de communiqué Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. 

Initiatives du CH

Appelés à commenter l’initiative du Canadien de Montréal qui a décidé de transmettre un message de reconnaissance territoriale «en l’honneur des contributions passées, présentes et futures des peuples autochtones», Valérie Plante et Denis Coderre ont exprimé leur accord. Et cela même si des historiens remettent en question la notion voulant qu’on soit en territoire mohawk non cédé.

«Je salue l’initiative du Tricolore et je pense que M. Price doit être touché par cette attention puisque sa mère est d’origine autochtone», dit Valérie Plante. 

«J’ai été l’un des premiers à le dire. Je n’ai pas de problème avec ça. Dans le processus de réconciliation, on a commencé à en parler. Ça peut être une marque de respect», note pour sa part M. Coderre. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.