/news/currentevents

Intervention tragique sur le fleuve: mort en héros à l’aube de sa retraite

Le pompier de 58 ans qui est mort tragiquement dimanche soir en participant à une opération de sauvetage sur le fleuve Saint-Laurent allait bientôt prendre sa retraite.

«C’était tellement un bon gars, ça me fend le cœur de savoir qu’il ne sera plus là. C’est encore plus triste, considérant qu’il allait prendre sa retraite l’année prochaine», a dit l’un des collègues de la victime, rencontré au quai Desmarchais, à Verdun.

• À lire aussi: L’intervention menant à la mort d’un pompier a été filmée

• À lire aussi: Sauvetage sur le fleuve St-Laurent: le corps du pompier mort en service est repêché

C’est à ce quai que le corps du pompier Pierre Lacroix a été repêché tôt lundi matin, après une douzaine d’heures de recherches.

M. Lacroix était un pompier d’expérience au sein du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM). Il cumulait une trentaine d’années de service.

Ce père de deux enfants était né dans le secteur de Lachine, y avait grandi et y avait travaillé toute sa carrière, avant que le destin frappe dans la soirée de dimanche.

Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio: 

Un appel de routine   

Vers 19 h, les pompiers de la caserne 64 sont sortis pour aller aider deux personnes en détresse qui venaient de tomber en panne avec leur bateau de 18 pieds, dans les rapides de Lachine.

Un sauvetage nautique typique, comme les pompiers de ce secteur en ont exécuté des dizaines au cours des dernières années.

Mais celui-ci a soudainement viré au drame alors que le bateau 1864 à bord duquel se trouvaient quatre pompiers était rendu à côté de celui du couple en détresse.

Le bateau du Service de sécurité incendie de Montréal a soudainement chaviré, heurté de plein fouet par une grosse vague.

Si trois des quatre sapeurs ont pu être sauvés in extremis, Pierre Lacroix, lui, n’a pas eu cette chance. Il est demeuré prisonnier, coincé sous le bateau renversé sur lui-même. Selon des pompiers à qui l’Agence QMI a pu parler, lorsqu’un incident de la sorte se produit, il arrive que le phénomène de succion soit si intense que la personne coincée sous le bateau soit incapable de se libérer. Même si cette personne porte sa veste de flottaison, comme c’était le cas du pompier Pierre Lacroix.

«Quand on voit comment ça s’est terminé, je souhaite quasiment qu’il se soit cogné la tête et qu’il ait perdu connaissance lorsque le bateau a chaviré, a laissé tomber son collègue, qui a demandé à conserver son anonymat. Au moins, il n’aurait pas eu connaissance de la suite...»

Élan de solidarité   

À la suite de ce tragique accident, un élan de solidarité s’est emparé de nombreux pompiers dans la grande région de Montréal, qui ont participé aux recherches pour retrouver le bateau et le corps du pompier.

À un certain moment, des sapeurs de Montréal, Châteauguay, Saint-Constant, La Prairie, Longueuil, Varennes et Laval arpentaient le fleuve à la recherche de leur camarade. Ils étaient assistés de membres de la Garde côtière et de l’hélicoptère de la Sûreté du Québec et des plongeurs du SPVM.

Écoutez la chronique de Félix Séguin sur QUB radio:  

En début de matinée lundi, le directeur du SIM, Richard Liebmann, a fait savoir que le corps du pompier avait été localisé sous son embarcation à l’aide d’une caméra sous-marine.

La dépouille a été sortie de l’eau un peu avant 8 h, avant d’être transportée à l’hôpital de Verdun, où le décès a été constaté de façon officielle.

La mairesse sortante de Montréal, Valérie Plante, a transmis ses pensées à la «grande famille du SIM».

«Mes pensées vont à la famille et également à toute la communauté des pompiers, qui font un travail remarquable. Ils donnent leur vie pour sauver celle des autres, et c’est exactement ce qui s’est passé hier», a sobrement déclaré Mme Plante lors d’un point de presse, en ajoutant que les Montréalais les remercient pour tous leurs sacrifices.

Son principal adversaire dans la course à la mairie, Denis Coderre, s’est aussi désolé de la situation.

«Une pensée et mes prières pour le pompier qui est malheureusement décédé ce matin. J’offre mes sincères condoléances à ses proches, sa famille et ses collègues. Ces gens risquent leur vie pour en sauver d’autres, c’est ce qui est arrivé hier soir. Nous sommes de tout cœur avec vous», a-t-il indiqué ne marge d’une annonce électorale.

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a aussi adressé ses pensées aux proches et collègues de Pierre Lacroix, en plus de remercier tous ceux qui ont participé aux recherches.

Sur les réseaux sociaux, les messages de sympathies étaient également nombreux à l’endroit de la famille et des collègues du pompier décédé en service.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.