/finance/homepage

Mises en chantier: ralentissement au Canada, mais pas au Québec

Le nombre de mises en chantier d'habitations au Canada a diminué au cours du mois de septembre, comparativement au mois d’août, a souligné la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) lundi.

Au Canada, 271 068 chantiers résidentiels ont été ouverts en septembre 2021, comparativement aux 284 757 chantiers ouverts au mois d’août. 

Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations.

Au Québec, la SCHL a recensé 5360 habitations mises en chantier au cours du mois de septembre, en large partie attribuable au logement collectif. 

Il s’agit d’une augmentation de 8 % comparativement à septembre 2020, et d’une septième hausse mensuelle en neuf mois depuis le début de 2021.

En septembre 2021, c’est donc 859 fondations de maisons individuelles qui ont été coulées au Québec, soit une diminution de 11 % par rapport à septembre 2020. 

Cependant, les 4595 logements collectifs mis en chantier reflètent une augmentation de 11 % pour ce type d’habitation par rapport à septembre 2020.

«Même si la pandémie a suscité un certain regain d’intérêt pour la maison individuelle, il n’en demeure pas moins que c’est la construction de logements collectifs (appartements, maisons jumelées et en rangée) qui mène la cadence», a souligné Paul Cardinal, directeur du Service économique de l’APCHQ.

«Non seulement elle accapare 84 % des mises en chantier depuis le début de l’année, il est quasi certain que le record de l’an dernier à ce chapitre sera battu. Ainsi, il ne se sera jamais construit plus de logements collectifs dans l’histoire du Québec qu’en 2021», a-t-il ajouté.

Sur le plan géographique, cinq des six régions métropolitaines ont affiché une hausse d’activité par rapport à septembre 2020. 

L’augmentation la plus marquée a été observée à Trois-Rivières (150 mises en chantier), avec un bond de 219 %.Gatineau (612 mises en chantier) et Sherbrooke (269 mises en chantier) ont également connu un bon mois de septembre grâce à des augmentations respectives de 44 % et de 31 %. 

La construction résidentielle a peu varié à Montréal (+3 %) et Québec (+2 %), où l’on a recensé respectivement 2913 et 767 mises en chantier le mois dernier.

La construction résidentielle dans les plus petits centres urbains de la province (entre 10 000 et 100 000 habitants) a enregistré une baisse de 9 % de la construction résidentielle en septembre, la première en sept mois.

Ailleurs au Canada, selon la tendance et le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier, le niveau d'activité est demeuré élevé par rapport aux niveaux historiques.

Parmi les marchés de Vancouver, de Toronto et de Montréal, seul celui de Vancouver n'a pas enregistré d’augmentation au niveau de ses mises en chantier en septembre, notamment en raison d'un recul dans le segment des logements collectifs, a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.