/news/politics

Sondage Léger: le baromètre des ministres les plus populaires

GEN-CHRISTIAN-DUBE-VACCINATION

Photo d'archives

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre baromètre mesure ainsi ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.


Avez-vous plutôt une bonne opinion, une mauvaise opinion, ou vous ne connaissez pas les personnalités suivantes ?

Christian Dubé

GEN-CHRISTIAN-DUBE-VACCINATION

Photo d'archives

  

  • Bonne opinion : 61 %  
  • Mauvaise opinion : 20 %   

Geneviève Guilbault

FD-INVESTISSEMENT-LUTTE-ARMES

Photo d'archives

  

  • Bonne opinion : 56 %  
  • Mauvaise opinion : 14 %   

Ian Lafrenière

prostitution juvenile

Photo d'archives

  

  • Bonne opinion : 44 %  
  • Mauvaise opinion : 14 %   

Danielle McCann

Sante Danielle McCann

Photo d'archives

  

  • Bonne opinion : 41 %  
  • Mauvaise opinion : 25 %   

Sonia LeBel

GEN-

Photo d'archives

  

  • Bonne opinion : 40 %  
  • Mauvaise opinion : 11 %   

Pierre Fitzgibbon  

  • Bonne opinion : 39 %  
  • Mauvaise opinion : 25 %   

Simon Jolin-Barrette  

  • Bonne opinion : 39 %  
  • Mauvaise opinion : 26 %   

Marguerite Blais  

  • Bonne opinion : 38 %  
  • Mauvaise opinion : 34 %   

Isabelle Charest  

  • Bonne opinion : 36 %  
  • Mauvaise opinion : 16 %   

Eric Girard  

  • Bonne opinion : 35 %  
  • Mauvaise opinion : 11 %   

François Bonnardel  

  • Bonne opinion : 34 %  
  • Mauvaise opinion : 20 %   

Jean-François Roberge  

  • Bonne opinion : 34 %  
  • Mauvaise opinion : 38 %   

Jean Boulet  

  • Bonne opinion : 31 %  
  • Mauvaise opinion : 12 %   

Nathalie Roy  

  • Bonne opinion : 31 %  
  • Mauvaise opinion : 15 %   

Caroline Proulx  

  • Bonne opinion : 30 %  
  • Mauvaise opinion : 13 %   

Lionel Carmant  

  • Bonne opinion : 30 %  
  • Mauvaise opinion : 14 %   

Éric Caire  

  • Bonne opinion : 29 %  
  • Mauvaise opinion : 15 %   

Benoit Charette  

  • Bonne opinion : 27 %  
  • Mauvaise opinion : 16 %   

Mathieu Lacombe  

  • Bonne opinion : 22 %  
  • Mauvaise opinion : 13 %   

André Lamontagne  

  • Bonne opinion : 18 %  
  • Mauvaise opinion : 10 %   

Andrée Laforest  

  • Bonne opinion : 16 %  
  • Mauvaise opinion : 12 %   

Chantal Rouleau  

  • Bonne opinion : 16 %  
  • Mauvaise opinion : 13 %   

Nadine Girault  

  • Bonne opinion : 14 %  
  • Mauvaise opinion : 12 %   

Jonatan Julien  

  • Bonne opinion : 12 %  
  • Mauvaise opinion : 10 %   

Pierre Dufour  

  • Bonne opinion : 12 %  
  • Mauvaise opinion : 11 %   

Lucie Lecours  

  • Bonne opinion : 9 %  
  • Mauvaise opinion : 10 %   

Méthodologie

Un sondage web a été réalisé du 1er au 3 octobre 2021 auprès de 1004 Québécois(es), âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français ou en anglais. À l’aide des données de Statistique Canada, les résultats ont été pondérés selon le sexe, l’âge, la langue maternelle, la région, le niveau d’éducation ainsi que la présence d’enfants dans le ménage afin de rendre l’échantillon représentatif de l’ensemble de la population à l’étude. À titre comparatif, la marge d’erreur maximale pour un échantillon de 1004 répondants est de + ou – 3,1 %, et ce, 19 fois sur 20.


  • Philippe Léger, Le Journal de Montréal   

Le constat

Il y a quatre dauphins à la CAQ : Christian Dubé, Geneviève Guilbault, Ian Lafrenière et Sonia LeBel. Dubé a transformé la réussite de la campagne vaccinale en bénéfice politique.
Guilbaut dispose d’une autorité naturelle, appréciée à l’extérieur de Montréal. Lafrenière a réussi à rebâtir certains ponts avec les communautés autochtones. Et on entend peu parler de LeBel, ce qui est signe d’une grande habileté politique lorsqu’on est présidente du Conseil du trésor.

La surprise

Deux différences socio-démographiques sont révélatrices : Simon Jolin-Barette, responsable de la loi 21 et du projet de loi 96, récolte 47 % de « bonne opinion » chez les francophones, mais descend brutalement à 14 % chez les non-francophones. Puis, seulement 18 % des 18 à 34 ans apprécient Benoit Charette, tandis que ce score augmente à 37 % chez les 55 ans et plus.

La tendance

Le soldat Jean-François Roberge est mal en point. On s’attendait à beaucoup de ce professeur devenu ministre. C’est le problème quand les attentes sont hautes, la chute est souvent plus brutale, comme le montre son score d’insatisfaction (38 %). Pire, si on analyse seulement les parents, son score d’insatisfaction grimpe à 52 % !

Écoutez la rencontre Abedfadel-Vallières au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio:

Dubé et Guilbault, les préférés   

  • Antoine Robitaille, Le Journal de Québec   

Malgré des mois de pandémie marqués de décisions difficiles, le ministre de la Santé, Christian Dubé, obtient le meilleur score de « bonne opinion » parmi les membres du gouvernement Legault.

Avec 61 %, il trône en tête de notre baromètre, 20 % seulement des répondants indiquant avoir de lui une « mauvaise opinion ». Il a été nommé à la Santé à la fin juin 2020.

La vice-première ministre, Geneviève--- Guilbault, le suit avec 56 % de « bonne opinion ». Et puisqu’en matière de « mauvaise opinion », elle recueille un pourcentage (14 %) plus faible que son collègue, on peut affirmer qu’elle est – selon le différentiel de 42 % – la plus appréciée des ministres du gouvernement.

Roberge, grand perdant

Au jeu du contraste entre les « bonnes » et les « mauvaises » opinions, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, est le grand perdant, avec un différentiel négatif de -4 (34 « bonne » – 38 « mauvaise »). M. Roberge étant le champion en matière de « mauvaise opinion ».

La première vague de la pandémie continue d’avoir de dures répercussions sur la notoriété de Marguerite Blais (Aînés) et de Danielle McCann (Santé, jusqu’en juin 2020), critiquées au moment de l’hécatombe dans les chsld et RPA.

Jadis habituée des sommets du baromètre, l’ancienne ministre de Jean Charest bénéficie encore d’un pourcentage solide de « bonne opinion », 38 %. Mais celui-ci se trouve plombé, depuis avril 2020, par une explosion de « mauvaise opinion », 34 %.

Sa collègue Danielle McCann, rétrogradée en pleine première vague a encore un excellent score dans la colonne « bonne opinion » (41 %). Mais celle qui a le portefeuille de l’Enseignement supérieur recueille un score élevé de « mauvaise opinion » (25 %).

La surprise : ministre des Affaires autochtones depuis un an seulement, Ian Lafrenière obtient la médaille de bronze dans le cabinet Legault. Avec 44 % de « bonne opinion » et 14 % de mauvaise, sa cote ne semble pas avoir été affectée par les faux pas de son patron en ce domaine.


Faites la différence.

Les résultats de ce sondage vous font réagir ? Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante : faitesladifference@quebecormedia.com


Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages?

Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.