/news/society

Un trésor littéraire donné à l'UQAM

Un don permet à l'UQAM de faire toute une incursion dans l'histoire de l'humanité. 

• À lire aussi: Le culte de l’autochtone et l’autochtonisation: esquisse d’un dérapage

• À lire aussi: Garderies: les masques d’ici finalement abandonnés

• À lire aussi: Découverte d'une ébauche d'histoire d'Astérix non achevée

700 livres rares écrits au fil des siècles ont été donnés par la communauté religieuse des Franciscains. 

«C'est une collection vraiment fabuleuse, 700 ouvrages, des livres anciens. Ce sont des manuscrits, à la fois, et des livres imprimés», mentionne Frédéric Giuliano, directeur général du service des bibliothèques de l’UQAM.

Les plus vieux ouvrages de ce don de la communauté religieuse des Franciscains sont des manuscrits écrits au 15e siècle.

«C'est le début de la Renaissance, la première Renaissance, Quattrocento italiano. Donc, c'est l'époque de Léonard de Vinci, pour vous situer un peu. Il y a là, dans le fond, toute cette effervescence intellectuelle qui va mener à des réformes intellectuelles, religieuses, qui vont mener vers une nouvelle conception du monde», explique le directeur.

On retrouve aussi des incunables, des livres imprimés publiés avant 1500 et tirés à peu d'exemplaires. La collection des Franciscanas rejoint les 18 000 livres anciens de l'UQAM dans cette réserve récemment aménagée pour respecter toutes les normes de conservation.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.