/sports/homepage

4e revers du Canadien: «Il y avait zéro effort», affirme un Jeff Petry frustré

Jeff Petry est un homme calme de nature. Mais il était bouillonnant en se présentant sur le podium après ce revers de 5 à 0 contre les Sharks de San Jose.

• À lire aussi: Sharks 5, Canadien 0: le Tricolore toujours sans victoire

• À lire aussi: «On ne méritait pas de gagner», martèle Dominique Ducharme

• À lire aussi: La maison brûle!

« Je ne peux pas l’expliquer. On savait qu’ils sortiraient avec force, ils étaient partout sur la glace, mais on n’était pas là. Il n’y avait pas de soutien. On leur a donné la vie facile. Ils sortaient de leur zone facilement et ils patinaient bien en zone neutre. C’est ça. C’est frustrant. Après quatre matchs, on a déjà joué deux matchs. Pour la moitié de nos matchs, il y avait zéro effort. C’est frustrant. »

– Jeff Petry


Un but contre les Maple Leafs, un but contre les Sabres, un but contre les Rangers et aucun but contre les Sharks. Un grand mathématicien arrivera à un total de trois buts après quatre matchs. À l’inverse, le CH a donné 15 buts après quatre rencontres. Aux yeux de Petry, la solution pour relancer l’équipe se trouve dans un jeu plus simple.

« On ne joue pas en unité de cinq. On n’ira nulle part en jouant comme ça. Tout le monde doit fournir l’effort. On doit simplifier notre jeu, y aller avec du jeu plus intense. En ce moment, on reste à l’extérieur. Il y a beaucoup de choses qu’on doit améliorer. Il faut simplifier notre jeu et oublier la dentelle. On ne marque pas de buts et on donne bien trop de chances. »

– Jeff Petry


Il y avait seulement 16 095 partisans pour ce match contre les Sharks. Brendan Gallagher a offert une solution toute simple pour regagner le cœur des spectateurs qui ont hué copieusement leur équipe dans les dernières minutes.

« Je suis passé par là. Tu en gagnes deux et ils vont revenir. En tant que joueurs, on a la chance de changer ça, corriger ce qui se passe. Ils nous ont hués. Mais j’en suis à ma 10e saison à Montréal. Quand tu traverses une situation comme ça, c’est toujours un défi, mais tu dois garder confiance aux joueurs à l’intérieur du vestiaire. On a des choses à améliorer et on commencera à y travailler dès demain. La réaction des partisans va changer. »

– Brendan Gallagher

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.