/news/municipales2021

Coderre promet 50 M$ pour le développement commercial

Le chef d’Ensemble Montréal, Denis Coderre, promet de mettre sur pied un fond de 50 millions $ pour aider les Sociétés de développement commercial (SDC) à faire de leur artère des lieux de destination.

• À lire aussi: Face-à-face entre les candidats à la mairie de Montréal sur LCN jeudi

• À lire aussi: Élections municipales: deux visions des finances de la Ville de Montréal

Les sommes devront les aider à remédier aux différents enjeux auxquelles elles sont confrontées, que ce soit en matière de santé urbaine ou de sécurité, par exemple. Un nouveau programme permettra également d’animer les rues.

«Nous voulons des quartiers enrichissants, qui offrent une qualité de vie unique, tout en ayant une force d’attraction pour ceux qui sont à la recherche de commerces de spécialité», a déclaré M. Coderre, qui était de passage à la Plaza Saint-Hubert avec son équipe mardi.

Il promet également de créer un «Observatoire du commerce», qui aura pour tâche de récolter des données sur les habitudes de consommation des Montréalais, afin d’aider les SDC pour qu’elles puissent mieux cibler leurs pratiques et initiatives. Ensemble Montréal rappelle que les commerces sont aux prises avec de nombreux défis, dont la concurrence sur le Web.

D’autres promesses ont pour but d’aider les petite et moyenne entreprises. L’aspirant maire indique notamment que le paiement des taxes foncières sera réparti en 12 versements. Il compte également réduire la bureaucratie pour que les permis de terrasses, d’occupation commerciale et d’enseigne soient autorisés plus facilement.

«En prenant exemple sur d’autres villes ou d’autres paliers gouvernementaux, nous serons capables d’éliminer tous ces laissez-passer A38 de ce monde, qui viennent alourdir le quotidien des commerçants», a illustré Gilles Grondin, candidat d’Ensemble Montréal à la mairie de Rosemont – La Petite-Patrie, dans une référence aux «Douze Travaux d'Astérix».

Sous une administration Coderre, la Ville se doterait également d’une clause d’achat local dans sa politique d’approvisionnement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.