/regional/montreal/montreal

Des individus se moquent du meurtre de son fils

Au lendemain du meurtre d'un jeune de 16 ans à Montréal, des individus se moquent du drame et narguent la famille endeuillée via les réseaux sociaux.

• À lire aussi: Recherchés pour le meurtre d’un ado de 16 ans

• À lire aussi: Un jeune de 16 ans perd la vie après une agression armée à Montréal

La violence qui sévit dans les rues de la métropole sur une base presque quotidienne a fait en effet autre victime, et elles se sont de plus en plus jeunes. Jannai Dopwell n’avait que 16 ans. Il a été assassiné en plein jour, lundi, au terme d’une querelle sur l’avenue Van Horne, dans le quartier Côte-des-Neiges.

«Je crois qu'on a besoin d'installations pour les jeunes, des emplois pour les jeunes, des choses à faire après l'école», mentionne Sue Montgomery, candidate à la mairie pour Courage-Équipe Sue Montgomery.

Blessé au haut du corps, l'adolescent s’est réfugié dans cette école pour demander de l’aide. Il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

La mère a accepté de parler sans que l’on dévoile son identité en raison du comportement intimidant de certains individus était profondément troublée lorsque TVA Nouvelles est allé à sa rencontre mardi après-midi. 

Elle nous a montré une vidéo dans laquelle un individu, armé d’un couteau, se moque du décès de son fils et intimide les amis de la victime. 

 Écoutez la rencontre Dutrizac-Dumont au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio: 

Notre collègue journaliste Catherine Bouchard a obtenu d’autres vidéos, ils sont cagoulés et ils tournent au ridicule ce drame en faisant jouer la musique de Jannai Dopwell qui était rappeur. Maintenant, s’agit-il des auteurs du crime sur ces vidéos? La police poursuit son enquête.

La mère de l’adolescent ignore si son fils avait des fréquentations douteuses, ce qu’elle demande aux policiers et politiciens, c’est d’arrêter ces individus sans scrupule, car c’est le deuxième adolescent à être victime d’un meurtre cette année à Montréal. En février, Meriem Boundaoui, une jeune Algérienne sans histoire, venue étudiée ici, a été tuée par balle.

D’autres candidats à la mairie dans la circonscription de l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce ont réagi au décès du jeune adolescent de 16 ans.

«Il faut absolument avoir plus de visibilité, il faut avoir plus de prévention, plus de programmes dans les écoles. Ca se passe en journée», souligne Lionel Perez, candidat à la mairie pour Ensemble Montréal.

Écoutez la rencontre entre Varda Étienne et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

«Comment s'assurer qu'on a des services de police qui connaissent, qui apprennent à connaître la communauté et qui développent des relations? Qui connaissent le monde, qui voient ce qui se passe pour intervenir en prévention, pour prévenir ce genre d'événement», explique Gracia Kasoki Katahwa, candidate à la mairie pour Projet Montréal

Les policiers cherchent toujours à retracer les auteurs du 25e homicide à survenir sur le territoire du SPVM depuis le début de l'année.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.