/finance/realestate

La dette hypothécaire résidentielle est la plus élevée en 10 ans

Photo Fotolia

La dette hypothécaire résidentielle commune des Canadiens a atteint des niveaux jamais vus en une décennie, a dévoilé la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). 

• À lire aussi: Dette des Canadiens: les Québécois s'en sortent mieux

Selon le «Rapport sur le secteur des prêts hypothécaires résidentiels» de la SCHL, publié mardi, le record enregistré au premier semestre de 2021 est attribuable aux taux d'intérêt exceptionnellement bas, à la vigueur du marché de l'habitation et à la demande accrue pour des résidences plus spacieuses dans le contexte de la pandémie.

Concrètement, le solde total de la dette hypothécaire résidentielle au Canada s’élevait à 1,73 billion $ en juin 2021, ce qui représente une hausse de 9,3 % sur 12 mois. Au deuxième trimestre de 2021, le montant moyen des prêts hypothécaires a bondi de 22 % par rapport à l’an dernier pour atteindre 358 000 $.

Peu de prêts en souffrance 

Malgré tout, la spécialiste principale en recherche sur le logement à la SCHL, Tania Bourassa-Ochoa, a révélé que le nombre de prêts hypothécaires en souffrance a atteint son plus bas niveau en 30 ans.

«De nombreux emprunteurs ont bénéficié d'un programme de report des paiements hypothécaires offert par la SCHL et les institutions prêteuses. Ils ont pu reprendre leurs paiements réguliers. L'augmentation des économies et du revenu disponible de la population canadienne a aussi aidé un plus grand nombre d'emprunteurs à faire leurs paiements hypothécaires mensuels à temps», a-t-elle expliqué.

Tendances 

Selon le rapport, le nombre de prêts hypothécaires non assurés consentis pour l'achat de logements a plus que doublé par rapport au même trimestre en 2020.

Plus de 40 % des nouveaux prêts hypothécaires consentis au deuxième trimestre de 2021 sont à taux variable au lieu d’un taux fixe.

En outre, les nouveaux emprunteurs hypothécaires ont continué d'opter pour des prêts hypothécaires à long terme afin de profiter des taux d'intérêt historiquement bas.

Finalement, les six grandes banques ont fourni 68 % des prêts hypothécaires nouvellement consentis en 2020, ce qui est comparable à l’année précédente.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.