/news/law

Le père à l'origine de l'alerte AMBER de Sainte-Paule est apte à subir son procès

Le père de famille qui serait à l’origine du déclenchement de l’alerte AMBER à Sainte-Paule, dans le Bas-Saint-Laurent, il y a plus d’un mois est apte à subir son procès.

L’homme de 36 ans était de retour en cour, mardi, au palais de justice de Rimouski pour recevoir son évaluation psychiatrique qui devait être effectuée par l’institut Philippe-Pinel. 

Cependant, l’accusé a refusé de se présenter à cette évaluation qui devait avoir lieu par visioconférence.

Le dossier a tout de même procédé puisque l’avocate qui lui avait été affectée, dans l’attente des résultats de son évaluation, Me Nina Anne Tremblay, a réussi à s’entretenir avec l’accusé et il lui a confié le mandat de le représenter.

L’avocate de la défense et la procureure de la couronne ont plaidé à la juge Andrée St-Pierre que, selon elles, l’accusé était apte à subir un procès.

La juge a donc demandé directement à l’accusé d’expliquer quel était le rôle des avocates de la couronne et de la défense, ainsi que le rôle du juge.

Il a répondu «l’avocate de la défense est là pour me défendre et la procureure est là pour me poursuivre». Il a aussi indiqué que « la juge était là pour départir».

La juge St-Pierre l’a déclaré apte à subir son procès sur le champ.

Le dossier est reporté au jeudi 28 octobre au palais de justice de Matane. À ce moment-là, l’enquêteur au dossier viendra témoigner dans l’étape de l’enquête sur remise en liberté.

L’homme de 36 ans fait face à dix chefs d’accusation, notamment, d'avoir séquestré et emprisonné de force son fils, d'avoir tenté de causer la mort de policiers, de s'être introduit par effraction dans une résidence et d'avoir eu en sa possession des armes à feu prohibées.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.