/news/municipales2021

Valérie Plante veut mettre le Village en valeur

Félix Lacerte-Gauthier

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante, souhaite profiter d’un éventuel second mandat pour mettre le Village en valeur et embellir la rue Sainte-Catherine Est. 

• À lire aussi: Face-à-face entre les candidats à la mairie de Montréal sur LCN jeudi

• À lire aussi: Élections municipales: deux visions des finances de la Ville de Montréal

• À lire aussi: Projet Montréal veut davantage de festivités en hiver

«Ça a toujours été un quartier qui me tenait à cœur. Pendant longtemps, ce qu’on voyait, c’était un développement à la pièce dans le Village. Il n’y avait pas de vision d’ensemble», a expliqué Mme Plante, qui rappelle l’importance de valoriser ce lieu «unique».

Son administration souhaite profiter des travaux de réfection à venir, nécessaires pour changer les infrastructures souterraines de la rue, afin de réaménager la surface de l’artère. Les chantiers devraient avoir lieu en 2023, à un coût estimé de 16,7 millions $.

Mme Plante indique qu’elle fera des consultations avec la Société de développement commercial (SDC) du Village pour déterminer ce que les commerçants souhaitent comme aménagement.

«On veut s’assurer que dans les prochaines années, on donne au Village toutes l’énergie et les ressources nécessaires pour qu’il puisse prendre son envol, et concrétiser son caractère unique», a ajouté Mme Plante.

Une nouvelle installation artistique devrait également être mise en place sur l’artère afin de succéder à l’œuvre «18 nuances de gai», dont les fameuses boules formant un plafond au-dessus de la rue Sainte-Catherine étaient devenues emblématiques.

Projet Montréal prévoit également injecter 1 million $ dans l’arrondissement de Ville-Marie, pour le programme local de soutien aux sociétés de développement commercial afin qu’elles puissent financer des «projets innovants» sur des territoires priorisés.

Le parti gonflera également le budget de l’Équipe mobile de médiation et d’intervention sociales (ÉMMIS) à un montant de 3,5 millions $ afin de répondre aux situations de conflits ou de détresse touchant les personnes vulnérables dans le secteur, afin de répondre aux problèmes de cohabitation avec les résidents et commerçants.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.