/news/municipales2021

Coderre s’engage à limiter la hausse de taxe

Le chef d’Ensemble Montréal et aspirant maire de la métropole Denis Coderre s’est engagé, mercredi, à limiter la hausse des taxes à un maximum de 2 % pour sa première année de mandat. Par la suite, celle-ci sera maintenue au niveau de l’inflation. 

Selon les projections du Conference Board du Canada, l’inflation serait de 2,6% dans la prochaine année. La hausse que Coderre prévoit serait donc sous ce taux.

«Pour nous, Montréal a besoin d’un redressement de ses finances menées par des experts, ce qu’on a déjà fait en 2013. On a besoin de redresser nos finances, mais on n’a pas à faire payer les gens», a expliqué M. Coderre.

Il s’engage à dresser un portrait de la situation financière d’ici janvier 2022, et à réviser les différents programmes de la Ville afin de les optimiser.

M. Coderre s’en est vivement pris au style de gestion de l’administration sortante de Projet Montréal, qu’il accuse d’avoir dépensé sans compter de façon irresponsable. L’aspirant maire estime d’ailleurs que la Ville est au «bord du gouffre».

«On ne peut plus dépenser dans des bureaux de projets qui n’auront pas lieu, comme celui de la ligne rose qui nous a coûté 1 million $», a dénoncé M. Coderre, qui a également donné en exemple la saga entourant le Centre d’histoire de Montréal, pour laquelle la Ville paie un loyer pour un local vide.

Il dénonce par ailleurs le grand nombre d’employés municipaux qui ont été embauchés ces quatre dernières années, 1244 au total, qui ont aussi eu une incidence importante sur les finances de la Ville selon lui.

M. Coderre affirme toutefois qu’il «ne s’embarquera pas» dans des compressions. «Ce que j’aimerais, c’est qu’il y ait autant d’employés, mais qu’on dépense autrement», a-t-il soutenu.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.