/finance/homepage

L'augmentation des taux d'intérêt est à prévoir

L'inflation atteint des niveaux non vus depuis 1993, ce qui a plusieurs conséquences, dont l'augmentation des taux d’intérêt. 

• À lire aussi: Nouveau bond majeur de l’inflation

• À lire aussi: Projet Montréal s’engage à maintenir la hausse des taxes au niveau de l’inflation

«L’ensemble des taux d’intérêt ont beaucoup baissé pendant la pandémie. Maintenant que l’économie va mieux, qu’il y a même des pressions inflationnelles, un des moyens de les contrer c’est d’avoir des taux d’intérêt qui remontent de quelques pourcents dans les prochaines années», explique Mathieu D'Anjou, économiste en chef à Desjardins. 

«Pour les gens qui ont pris des hypothèques variables ou qui pensent à prendre des hypothèques variables dans un an ou deux, préparez-vous que les taux soient un peu plus élevés que ce qu’on observe depuis le début de la pandémie.»

L’inflation de cette année est particulièrement forte en comparaison avec l'an dernier. 

«C'était en pleine pandémie, il y avait des prix très bas, dont le prix de l’essence», dit M. D'Anjou. «On n'a presque pas eu d’inflation en 2020, on a eu 0,7%. Cette année, on a eu une grosse reprise économique, les prix se replacent.»

C'est aussi une question d'offre et de demande. 

«On a une demande très forte, on achète énormément de biens, et les producteurs ont de la difficulté à nous fournir ces biens-là», note M. D'Anjou. «Si la demande est forte et qu’il n’y a pas d’offre, c’est normal qu’il y ait une hausse de prix.»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.