/news/coronavirus

Vers une première dose pour les 5 à 11 ans d’ici Noël dans la Capitale-Nationale

En attente du feu vert pour la vaccination des enfants 5 à 11 ans, les autorités régionales de santé de la Capitale-Nationale se préparent à lancer cette opération et visent l’injection d’une première dose d’ici Noël. 

• À lire aussi: Legault souhaite prochainement la fin de la majorité des mesures sanitaires

• À lire aussi: Forte adhésion à la vaccination des enfants

«On veut être prêt à lancer l’opération de vaccination à partir du 1er décembre», indique Mélanie Otis, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale. 

Cet objectif coïncide avec celui du gouvernement Legault, qui prévoit que la vaccination des enfants pourrait être complétée «au début de 2022», alors qu’un minimum de quatre semaines doit s’écouler entre les deux doses. 

Mais tout dépendra de l’approbation à venir des autorités réglementaires. 

La décision de Santé Canada, qui est attendue au cours des prochaines semaines, sera suivie par les recommandations du Comité sur l’immunisation du Québec. 

«La priorité, c’est toujours que le produit ait plus d’avantages que d’inconvénients pour la personne elle-même, explique son président, le Dr Nicholas Brousseau. Mais on regarde aussi toujours l’ensemble du tableau et possiblement que oui, la vaccination des 5 à 11 ans pourrait avoir un impact très important sur l’ensemble de la population en freinant la propagation du virus.»  

Formule hybride

Dans la région de la Capitale-Nationale, on planifie une «formule hybride» si l’injection est bel et bien recommandée aux enfants de 5 à 11 ans.  

Des équipes de vaccination se déplaceront dans la centaine d’écoles primaires de la région, mais les parents qui le préfèrent seront aussi invités à se rendre avec leur enfant dans les centres de vaccination. 

On prévoit même aménager spécialement deux lieux pour accueillir les familles afin de rendre l’expérience «la plus agréable possible». «On veut en faire une sortie familiale, pour que ce soit une expérience positive», affirme Mme Otis. 

Les derniers détails restent à fignoler, mais un parcours thématique comprenant des surprises, de la zoothérapie et un film pendant la période d’attente après avoir reçu l’injection sont dans les plans, ajoute-t-elle. 

Environ 57 000 enfants sont âgés de 5 à 11 ans dans la région de Québec. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.