/finance/realestate

Hausse du taux hypothécaire: le temps d’abandonner le taux variable?

L’inflation que connaît actuellement le pays en raison, notamment, de la reprise économique touche aussi les taux hypothécaires qui pourraient augmenter prochainement. 

• À lire aussi: Hausse de l'inflation: les prix explosent

• À lire aussi: L'augmentation des taux d'intérêt est à prévoir

«Ça fait quelques années qu’on prévoit que quelque chose va arriver. On a eu des taux historiquement bas pendant les dernières années, alors c’est normal qu’il y ait une légère hausse de taux prochainement», explique John Fucale, vice-président senior, relations courtier chez Multi-Prêts Hypothèques, en entrevue à LCN.

Devant cette possible augmentation du taux de la Banque du Canada, certains détenteurs d’une hypothèque à taux variable pourront se demander s’ils devraient plutôt opter pour un prêt hypothécaire à taux fixe. 

«Chaque cas est différent [...] parce qu’il y en a avec des taux variables qui ont des écarts extrêmement bas, on parle de taux préférentiels de -1% ou -1,10%. Et malgré une hausse de taux, ce serait quand même très avantageux de conserver ce taux-là, contre payer une pénalité ou convertir à un taux fixe sans pénalité, mais à un taux plus élevé», affirme M. Fucale. 

Une crise en vue?   

Le marché de l’immobilier ayant connu une flambée pendant la pandémie, plusieurs acheteurs ont payé leur maison plus cher.

Une hausse du taux hypothécaire pourrait jouer sur le budget des propriétaires.  

M. Fucale assure toutefois que ce n’est pas précurseur d’une crise. 

«Quand on parle d’hypothèque avec nos clients, on qualifie à 5,25%. La première chose qu’on fait, c’est de valider leur budget pour être sûr qu’ils sont capables de payer ça pour les prochains 5 à 10 ans», dit-il. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.