/news/law

Une version qui «défie toute logique»

Guy Dion - Accusé

Photo courtoisie

Guy Dion - Accusé

Un ancien chef pompier accusé d’avoir aidé la mafia à éliminer deux frères a inventé une histoire qui « défie toute logique » pour s’en sortir, a plaidé la Couronne.

• À lire aussi: Procès de Marie-Josée Viau et Guy Dion: des meurtres qui étaient improvisés

• À lire aussi: Frères tués et incinérés : elle nie toute responsabilité

• À lire aussi: De la surveillance pour un mafieux

« C’est un récit cousu de fil blanc où il aurait eu une série de malchances en une journée », a affirmé Me Isabelle Poulin de la poursuite, jeudi, au Centre judiciaire Gouin à Montréal.

Me Poulin effectuait ses plaidoiries finales au procès de Marie-Josée Viau et Guy Dion, un couple accusé des meurtres des frères Vincenzo et Giuseppe Falduto et d’avoir comploté leur mort en juin 2016. Les accusés de 46 et 50 ans se seraient ensuite débarrassés des corps dans la cour de leur résidence de Saint-Jude en Montérégie.

« Aussi horrible et impensable que ça puisse paraître, le couple a brûlé les corps », a dit Me Poulin.

La Couronne appuie sa théorie avec le témoignage du tueur devenu délateur. 

Lors d’une opération d’infiltration chez les accusés, il a obtenu des déclarations incriminantes.

Pas logique

Or, selon Dion, tout cela est un malentendu. Les meurtres, avait-il témoigné au procès, avaient été organisés à son insu. Le seul arrangement qu’il avait avec le complice du tueur, c’était d’entreposer des armes dans le garage.

Il jure également que les corps n’ont pas été brûlés, mais plutôt déposés chez un « Guidou », qui connaît le complice du tueur.

« Ce Guidou aurait géré ça tout seul, sans se plaindre à personne ? » s’est demandé la Couronne en affirmant que cette version « défie toute logique ».

S’attardant à chaque petit détail, la Couronne s’est ainsi affairée à attaquer la crédibilité de Viau et Dion, par exemple sur le « hasard » voulant que ni le couple ni leur chien de garde n’aient rien entendu.

À la place, elle a invité le jury à croire les enregistrements incriminants obtenus par le délateur.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.