/news/politics

Crise de l’eau potable à Iqaluit: le fédéral envoie l’armée

Iqaluit

Photo d'archives, LISE GIGUÈRE

Iqaluit

Le gouvernement fédéral a annoncé vendredi qu’il enverra des militaires à Iqaluit, la capitale du Nunavut, pour faciliter la distribution de l’eau potable aux résidents.

«Nous serons toujours là pour aider les Canadiens à faire face à une urgence. Nous avons approuvé une demande d'assistance du Nunavut pour le soutien des [Forces armées canadiennes] afin de permettre à la population d'Iqaluit d'avoir accès à de l'eau potable», a partagé le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, sur Twitter.

L’annonce est survenue près de 10 jours après la déclaration d’état d’urgence sur le territoire, en raison de la présence d’hydrocarbures dans l’aqueduc municipal. L’état d’urgence a d’ailleurs été renouvelé mardi.

«Aujourd’hui, j’ai parlé avec le premier ministre [du Nunavut] Joe Savikataaq de l’urgence liée à l’eau à Iqaluit. Il m’a informé de la situation sur le terrain, et je lui ai dit qu’on va s’assurer d’offrir aux gens le soutien dont ils ont besoin, y compris par l’entremise des [Forces armées canadiennes]», a ajouté le premier ministre Justin Trudeau.

Le réservoir contaminé est actuellement vidé pour permettre d’en examiner l’intérieur, a précisé la directrice générale de la Ville, Amy Elgersma, en conférence de presse plus tôt cette semaine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.