/news/coronavirus

Vaccination des 5 à 11 ans : «Jamais ils ne vont autoriser ce vaccin-là s’ils voient un risque»

La vaccination des 5 à 11 ans est attendue partout au pays, alors que Santé Canada analyse présentement le vaccin de Pfizer produit pour ce groupe d’âge.

• À lire aussi: Vers une première dose pour les 5 à 11 ans d’ici Noël

• À lire aussi: Pfizer efficace à 90,7% chez les 5 à 11 ans

• À lire aussi: Vaccination des 5 à 11 ans: Montréal est prête

La compagnie pharmaceutique clame que son produit est efficace à 90,7% chez les enfants du primaire. 

Malgré des données encourageantes et un empressement des provinces et municipalités de procéder à la vaccination des 5 à 11 ans, toutes les analyses de données sont faites sérieusement, a tenu a assuré le virologue à la retraite, Jacques Lapierre, en entrevue à LCN.

«Jamais ils ne vont autoriser ce vaccin-là s’ils voient un risque dans les données qui sont en train d’être analysées», a-t-il affirmé.

Ce dernier rappelle que les études effectuées jusqu’ici démontrent que les enfants réagissent bien. Ceux-ci n’ont pas plus d’effets secondaires que les 12 ans et plus.

Néanmoins, plusieurs parents se disent inquiets des effets à long terme du vaccin sur leurs enfants.

«Les parents ont le droit de se poser des questions, mais il faut faire confiance aux autorités réglementaires», soutient Jacques Lapierre.

Troisième dose

Par ailleurs, le virologue à la retraite se réjouit que des troisièmes doses aient commencé à être administrées à des personnes âgées vivant en résidence ou en CHSLD.

Jacques Lapierre estime toutefois qu’il n’est pas question, pour le moment, d’étendre cette troisième dose à l’ensemble de la population.

Pour le moment, il s’agit d’offrir une protection supplémentaire aux personnes vulnérables et il est désormais clair que le vaccin perd de son efficacité à long terme chez les personnes âgées.

Les aînés produisent habituellement moins d’anticorps après avoir été vaccinés, explique Jacques Lapierre.

«On dirait qu’avec l’âge, le système qui a la capacité de nous défendre et de nous faire produire des anticorps réagit un peu moins bien», mentionne-t-il.

Pour voir l’entrevue complète, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.