/finance/realestate

Canderel souhaite racheter le fonds de placement immobilier de Cominar

cominar

Photo d'archives

La société immobilière montréalaise Canderel a mis sur la table une transaction majeure pour le rachat du fonds de placement immobilier Cominar à l’aide de plusieurs partenaires, qui constituerait alors l’une des plus importantes acquisitions immobilières réalisées au Québec.

Le consortium, composé de FrontFour, du fonds d’investissement immobilier Artis et du groupe Sandpiper, a ainsi proposé de récupérer les parts du plus important propriétaire d’immeubles commerciaux du Québec avec une contrepartie de 11,75 $ en espèces par part.

Canderel a notamment convenu des ententes pour vendre le portefeuille d’immeubles industriels à Blackstone et un portefeuille de certains actifs au Groupe Mach.

«Cette transaction procurera des avantages importants aux principales parties prenantes, y compris les locataires de Cominar, en tirant parti des ressources provenant de la plateforme d’investissement de Canderel et d’un groupe d’investisseurs possédant une perspective à long terme, dirigé par des Québécois, et habileté à saisir des occasions de croissance et de développement dans les collectivités où Cominar exerce ses activités», a déclaré dimanche par voie de communiqué Brett Miller, chef de la direction de Canderel.

La transaction, dont la valeur s’élèverait à 5,7 milliards $, devrait être réalisée au premier trimestre de 2022, une fois que les approbations réglementaires seront acquises.

«À la suite du processus formel d’analyse stratégique, et sur la base de la recommandation des fiduciaires indépendants du conseil, nous sommes heureux d’avoir atteint un résultat qui procure une valeur immédiate à nos porteurs de parts», a mentionné Sylvain Cossette, président et chef de la direction de Cominar.

Le conseil des fiduciaires de Cominar a convenu que la convention d’arrangement soit approuvée lors d’une assemblée extraordinaire aux environs du 21 décembre prochain.

Le portefeuille de Cominar est composé de 310 immeubles de bureaux, commerciaux et industriels qui sont situés dans les régions de Montréal, de Québec et d’Ottawa.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.