/news/coronavirus

Infectés par la grippe et la COVID en même temps: des risques de symptômes sévères et d’hospitalisation

Une personne infectée à la fois par le virus de la grippe et celui de la COVID-19 risque de développer des symptômes plus graves et d’être hospitalisée, même si elles sont vaccinées. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur la COVID-19

Le professeur au département de sciences biologiques de l’UQAM, Benoit Barbeau, prévient que les risques d’être co-infectés, c’est-à-dire de contracter plusieurs virus en même temps, sont plus élevés cette année puisque le virus de la grippe circulera davantage. 

«On s’attend à ce que le nombre de cas de grippe soit beaucoup plus élevé que l’année dernière parce que l’année dernière, c’était une année atypique et on a à peine eu des cas de grippe qui ont été confirmés, en clinique, au niveau canadien», estime-t-il en entrevue à LCN. 

Comme le virus de la grippe est, à l’instar de la COVID-19, un virus respiratoire, les symptômes entre les deux sont similaires et peuvent s’aggraver lorsqu’ils sont combinés. 

«Il est important de rappeler que si vous êtes co-infectés, autant par le virus de la COVID-19 que le virus de la grippe, vos chances de développer des symptômes plus graves sont plus élevées», met en garde M. Barbeau. 

Ces symptômes plus graves peuvent se développer même chez les personnes vaccinées contre la COVID-19, surtout parmi la population plus vulnérable.

«On est vaccinés contre le virus de la COVID-19 et, comme on a vu un peu partout, il y a des personnes qui sont vaccinées qui vont être infectées et qui peuvent aussi développer des symptômes sévères. Ça va être un niveau moindre, évidemment, que les personnes non vaccinées, mais n’empêche que si vous être co-infectés, rappelez-vous que vos chances d’être hospitalisé sont plus élevées», soutient le professeur. 

M. Barbeau souligne donc l’importance de la vaccination, autant pour la COVID-19 que pour la grippe, pour éviter la co-infection et le développement de symptômes plus graves.  

«C’est pour cette raison qu’il faut accentuer les efforts dans la campagne vaccinale de COVID-19, mais aussi particulièrement contre le virus de la grippe actuellement», dit-il. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.