/news/coronavirus

Les entreprises contribuent à la baisse de cas aux États-Unis

Après la vaccination obligatoire pour le personnel de la santé, plusieurs entreprises emboîtent le pas aux États-Unis.

• À lire aussi: Ottawa retire son avis contre les voyages non essentiels

• À lire aussi: Pfizer efficace à 90,7% chez les 5 à 11 ans

• À lire aussi: Pandémie : la situation se dégrade à l’échelle mondiale

«Des entreprises imposent de plus en plus la vaccination parce qu’ils se rendent compte, premièrement, que c’est une garanti de sécurité sanitaire pour leurs clients, mais c’est aussi une garanti que leurs salariés ne tombent pas malade parce qu’ils savent que quand leurs salariés tombent malades, ils perdent de l’argent», mentionne le docteur Julien J. Cavanagh, professeur assistant de neurologie à l’hôpital universitaire Emory.

Selon ce médecin la vaccination aide grandement à la diminution des cas aux États-Unis depuis les derniers jours, mais n’explique pas tout de cette baisse.

«Probablement, il y a un changement d’attitude quand le virus arrive par vague, les gens utilisent davantage le masque, rétablissent la distanciation sociale et puis les gouvernements locaux qui remettent en place les mesures de santé publique, donc c’est tout ces facteurs qui expliquent que le virus arrive comme ça et monte très vite et diminue», raconte le docteur.

Même si le nombre de cas de COVID-19 a diminué de près de la moitié, le nombre de décès quotidien lié à ce virus reste très élevé.

«On est encore à 1500 morts. Pour le tout le mois d’octobre, je pense qu’on va dépasser les 40 000 morts rien que sur un mois, sur le mois d’octobre 2021», rapporte M. Cavanagh.

Par contre, selon le docteur Cavanagh, la vaccination obligatoire entre autres chez les travailleurs de la santé est une évidence.

«Elle va d’abord être pour le personnel de la santé, donc ça, c’est très positif. Lorsqu’on est un personnel de la santé, nous avons le devoir de nous vacciner et de protéger nos patients et nos collègues, mais ça va aussi s’étendre aux travailleurs fédéraux», mentionne le docteur.

Écoutez l'entrevue complète de Julien J. Cavanagh dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.