/news/world

Tir mortel d’Alec Baldwin: des plaintes contre l’assistant-réalisateur en 2019

L’assistant-réalisateur du film western «Rust», dont le tournage a été interrompu après la mort d’une directrice de la photographie après un tir d’Alec Baldwin, a fait l’objet de plaintes relativement à la sécurité lors de deux productions en 2019.

• À lire aussi: Affaire Baldwin : une première série bannit les armes à feu

• À lire aussi: Tir mortel d'Alec Baldwin: l'armurière et l'assistant-réalisateur au coeur de l'enquête

• À lire aussi: «Je ne tiens pas Baldwin responsable», dit le père de la victime

Ces plaintes contre Dave Halls concernent le non-respect des protocoles de sécurité pour l’utilisation d’armes et de pièces pyrotechniques, le blocage de sorties de secours et de voies pour les pompiers et des allégations d’inconduite sexuelle en milieu de travail, selon CNN. 

Des documents de cour consultés par CNN identifient Dave Halls comme étant l’assistant-réalisateur qui a remis à l’acteur Alec Baldwin l’arme à feu dont le tir a tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins. 

Une accessoiriste et pyrotechnicienne accréditée, Maggie Goll, a confié, dans un communiqué transmis à CNN, que lorsqu’elle a travaillé sur le tournage de la série «Into the Dark», entre février et mai 2019, Dave Halls a omis de tenir des réunions de sécurité. 

Il aurait également, à de nombreuses reprises, négligé d’annoncer à l’équipe de tournage que des armes à feu se trouvaient sur le plateau, comme le veut le protocole de sécurité, selon Maggie Goll. 

«La seule raison pour laquelle l’équipe de tournage était avisée qu’il y avait des armes à feu était parce que l’assistant-accessoiriste demandait à Dave de l’avouer et partageait ensuite la situation chaque jour», témoigne l’accessoiriste dans le communiqué consulté par CNN. 

Écoutez la chronique d'Anaîs Guertin-Lacroix au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio: 

Un autre membre de l’équipe de tournage, qui a voulu garder l’anonymat par peur de représailles, a confirmé à CNN les allégations de Maggie Goll. 

Cette personne a notamment confié que lorsque Dave Halls organisait des réunions de sécurité, elles étaient courtes et il semblait indifférent. 

Le membre de l’équipe de tournage a également raconté que Dave Halls s’est plaint de devoir attendre une autorisation d’un armurier, donnée après une inspection de l’arme à feu, lors d’une scène où une actrice devait pointer le fusil sur sa tempe avant d’appuyer sur la gâchette.  

Les deux membres de l’équipe ont aussi rapporté à CNN une autre situation où l’assistant-réalisateur a insisté pour continuer à filmer une scène lors d’un orage alors que des projecteurs étaient dans la boue, que des fils étaient exposés à la pluie et que des techniciens craignaient pour leur sécurité. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.