/news/law

Un prêtre canadien reconnu coupable d’agressions sexuelles sur mineurs en France

Legal law concept image gavel  screen display

Photo Adobe Stock

Un ancien prêtre de Calgary, en Alberta, a été condamné pour agressions sexuelles sur mineurs par le tribunal correctionnel de Bordeaux, en France.

Le prêtre Denis Tassé a été condamné le 8 octobre dernier à 10 mois de prison avec sursis et a reçu l’interdiction de travailler avec des mineurs pendant 10 ans, a indiqué vendredi la congrégation des Légionnaires du Christ à laquelle il appartenait.

Il devra également justifier à vie son domicile, et ce deux fois par an, pour le Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS) du ministère français de la Justice.

La congrégation a indiqué dans un résumé du procès que quatre victimes étaient connues lors d’un pèlerinage qui s’était déroulé en Italie et en France en 2019.

«Dès la connaissance des faits, la congrégation des Légionnaires du Christ avait suspendu le P. Denis de toute activité en contact avec des mineurs», a-t-il été précisé.

L’homme d’Église a travaillé au Canada, aux États-Unis, au Mexique et en France de 2015 à 2019.

«La congrégation reconnaît avec douleur et honte les actes commis. Elle réprouve toute atteinte contre des mineurs, contraire aux valeurs chrétiennes et à ses principes d’éducation», ont souligné les Légionnaires du Christ, qui ont invité les victimes d’actes similaires à porter plainte.

Une enquête canonique est également en cours, dont les résultats seront présentés à la Congrégation de la doctrine de la foi, au Vatican.

Les Légionnaires du Christ ont fait face à plusieurs scandales dernièrement, alors qu’ils ont dû justifier de l’apparition de leur nom dans les Pandora Papers, publiés plus tôt ce mois-ci, après avoir reçu des dons de deux trusts mentionnés dans l’enquête.

Un autre prêtre de leur congrégation a également été visé en septembre par des allégations d’inconduite rapportées à l’Archidiocèse de New York.

La condamnation du prêtre Tassé est d’ailleurs survenue quelques jours après un rapport de la Commission indépendante sur les abus dans l’Église, qui a dévoilé que près de 216 000 mineurs avaient été victimes de violences sexuelles au sein de l’Église catholique de France depuis 1950.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.