/news/law

Beauce: 42 mois pour un pédophile récidiviste

Statue of justice

sebra - stock.adobe.com

Un pédophile de la Beauce a écopé de 42 mois de détention pour avoir récidivé en échangeant des fichiers de pornographie juvénile sur internet d’août 2019 à juin 2020.

Sébastien Boutin, 40 ans, a envoyé et reçu une cinquantaine de photos et pratiquement autant de vidéos impliquant des garçons âgés entre six et 10 ans, via l’application Messenger.

L’individu a été dénoncé en mars 2020 aux autorités canadiennes par Facebook. Son domicile a par la suite été visité par des enquêteurs.

Selon ce qui a été rapporté devant le tribunal à Saint-Joseph-de-Beauce, lundi, Boutin a offert une version incriminante aux policiers de la Sûreté du Québec peu après son arrestation. Il a aussi rapidement plaidé coupable à des chefs d’accession, de possession et de distribution de pornographie juvénile, lors des procédures judiciaires.

L’accusé présente un antécédent en matière d’infraction de nature sexuelle, ayant été condamné dans les années 2000 pour une histoire de contacts sexuels sur un mineur.

Se basant sur le rapport sexologique de Boutin, la procureure de la Couronne, Gabrielle Guilbert, a expliqué à la cour que «le risque de récidive est présent [chez le délinquant, lequel] présente une problématique au long cours».

En plus d’une sentence de 42 mois, Sébastien Boutin sera inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité et devra fournir un échantillon d’ADN. Il devra aussi se conformer à une probation de trois ans et à un suivi de la même de la durée. Compte tenu de la détention provisoire, il lui reste 17 mois et demi à purger.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.