/news/coronavirus

COVID-19: François Legault ouvert à un autre report de la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé

Le premier ministre du Québec, François Legault

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Le premier ministre du Québec, François Legault

Le premier ministre du Québec ne ferme pas la porte à un autre report de l’échéance du 15 novembre pour la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé.

«On aimerait ça être capable de l’appliquer partout le 15 novembre. On est en train de recruter. Il y a des employés qui sont en contact moins étroits avec les patients, mais ça va beaucoup dépendre du recrutement des infirmières», a indiqué François Legault au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio, lundi.  

  • Écoutez l'entrevue avec le premier ministre François Legault à QUB radio:   

«Il y a sûrement certains groupes où il n’y aura pas de report, je pense entre autres à tous ceux qui travaillent dans les urgences, donc très près des patients. Il y a certaines régions où ça va bien et que le 3 % des employés non vaccinés, ça fait un peu moins mal», a-t-il ajouté.

Plus de 2000 infirmières sont sorties de leur retraite ou sont passées d’un horaire à temps partiel à un horaire à temps plein, selon François Legault

Négociations encourageantes dans les CPE

Le premier ministre est également encouragé par les négociations avec le personnel des CPE. Dimanche, la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) a déposé une contre-offre à la proposition gouvernementale.

«J’étais très content de la sortie hier des syndicats et on voit effectivement que l’offre et la demande se rapprochent. De les voir faire une contre-proposition et de passer de 27 à 20 % d’augmentation, je trouve que c’est très encourageant», a lancé le premier ministre.

À défaut d’une entente d’ici jeudi, les syndiqués entendent tenir d’autres journées de grève.