/finance/homepage

Essence : record à 2,45$ le litre au Royaume-Uni

Le prix de l'essence sans-plomb au Royaume-Uni a atteint un record historique à 142,94 pence par litre (2,45$ CAD) alors que les cours du pétrole atteignent des sommets, a annoncé lundi la RAC, une organisation qui défend les intérêts des automobilistes britanniques.

• À lire aussi: L'essence à 2$ le litre d'ici un an?

• À lire aussi: Fin de la vente de véhicules à essence au Québec: un objectif controversé

Le précédent record, qui datait d'avril 2012, a été battu dimanche, principalement en raison des prix du pétrole, qui bondissent eux aussi, a précisé la RAC dans son communiqué. Le diesel, à 146,5 pence (2,49$ CAD), s'approchait aussi de son record (147,93 pence 2,52$ CAD en avril 2012).

Autres facteurs qui contribuent à ces prix élevés: le passage en septembre à un carburant contenant davantage d'éthanol (10%), plus onéreux que le pétrole, ainsi que l'augmentation des marges des distributeurs, selon l'organisation.

Les taxes pèsent pour 57% du prix final de l'essence à la pompe poursuit la RAC appelle le gouvernement à «réduire temporairement la TVA» et les distributeurs à ramener leurs marges à leurs niveaux pré-pandémie pour alléger la facture des conducteurs.

La RAC, qui précise se baser sur un prix moyen à la pompe calculé par le cabinet Experian Catalis, estime que la hausse des prix de l'essence a «ajouté 15 livres sur le plein d'une voiture familiale» en un an.

Ces prix «vont frapper de nombreux ménages et se répercuteront sans aucun doute sur l'économie dans son ensemble», selon un porte-parole de l'organisation, cité dans le communiqué, s'inquiétant que les prix du pétrole ne s'arrêtent de grimper.

Les cours du pétrole ont battu de nouveaux records pluriannuels lundi à la faveur de déclarations du ministre saoudien de l'Energie ce week-end, qui laissaient peu de place à une augmentation prochaine de l'offre de la part du cartel de producteurs de l'OPEP+, alors que la demande est forte.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI), la référence américaine du marché, a passé lundi pour la première fois depuis octobre 2014 la barre de 85 dollars USD et la référence européenne, le baril de Brent de la mer du Nord, chatouillait son dernier sommet d'octobre 2018, à 86,51 dollars.

Les prix à la pompe ont aussi atteint récemment des niveaux historiquement hauts en France ou encore en Allemagne, où le diesel a battu des records courant octobre.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.