/news/society

L’arrondissement du Sud-Ouest accélère sa transition écologique

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La deuxième phase de la transition écologique amorcée par l’arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal, a été adoptée ce mois-ci et propose de nouvelles mesures concrètes pour un territoire plus durable.

Les projets de construction devront ainsi augmenter le nombre d’arbres plantés sur les terrains, mais aussi mieux protéger ceux déjà présents, dans une initiative pour réduire les îlots de chaleur. Des restrictions seront également mises en place pour l’abattage des arbres.

L’installation de bornes de recharges électriques sera par ailleurs imposée dans les bâtiments résidentiels et les espaces de stationnement pour visiteurs dans les immeubles qui abritent plus de 36 logements.

«La plupart des modifications concernent le Règlement d’urbanisme de l’Arrondissement et visent à ce que les nouvelles constructions contribuent à la transition écologique dès leur implantation», a indiqué lundi par voie de communiqué Benoit Dorais, maire de l’arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Cette décision respecte les différents plans pour le climat qui ont été proposés par la métropole.

La première phase de cette initiative avait été approuvée en décembre 2020, avec notamment la mise en place de toits végétalisés, de stationnements pour vélos et de la tarification écofiscale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.