/finance/homepage

Le président du CA de Cogeco souhaite un salaire minimum à 20 $/l'heure

Sébastien St-Jean / Agence QMI

Voilà une idée étonnante, surtout qu’elle vient d’un grand homme d'affaire. Le président du conseil d'administration de Cogeco, Louis Audet, souhaiterait que le salaire minimum soit augmenté de façon significative, à 20 $/l’heure afin de diminuer les inégalités sociales.  

C’est ce qu’il a soutenu ce midi devant un parterre de gens d’affaires lors d’un événement du Cercle canadien de Montréal. 

« Ma suggestion trouve ses racines dans les menaces à la démocratie qu’on a vu dans d’autres pays. Chez-nous, heureusement, on n’a pas eu ce genre de manifestations. Lorsqu’on laisse les inégalités sociales croître de façon exagérée, l’harmonie sociale disparait et la démocratie est menacée », a-t-il soutenu. 

Selon lui, les inégalités sociales et économiques expliquent la montée du populisme et la multiplication d’événements récents comme l’invasion du Capitole américain, le phénomène des Gilets jaunes en France ou le Brexit en Grande-Bretagne. 

« Ce n’est pas pour le plaisir de suggérer une augmentation, mais en le faisant, on aide les personnes concernées et on aide le pays », a-t-il dit calmement. 

Sans donner d’échéancier, M. Audet croit que le salaire minimum devrait être augmenté assez rapidement « pour faire une vraie différence ». 

Cette proposition rejoint celle de la FTQ qui demandait une hausse de 18 $/l’heure, ce qui avait été dénoncé par les organisations patronales. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.