/regional/estduquebec/basstlaurent

Matapédia: Mesures sanitaires rehaussées dans les écoles après une hausse des cas

La situation épidémiologique s’est dégradée lundi dans la vallée de la Matapédia, au Bas-Saint-Laurent, forçant la région à rehausser les mesures sanitaires en milieu scolaire et dans les résidences privées pour aînés.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur la COVID-19

• À lire aussi: C'est confirmé, le Québec est en «fatigue pandémique»

En milieu scolaire, le masque d’intervention sera dorénavant obligatoire en tout temps à l’intérieur et lors des services de garde du primaire, pour tous les élèves à partir de la 1re année du primaire jusqu’à la fin du secondaire, dans le transport scolaire pour les enfants du préscolaire, lorsqu’ils sont avec des élèves de différents niveaux et lors des cours d’éducation physique et à la santé pour les élèves du primaire, s’il n’est pas possible de garder une distance de deux mètres entre les élèves ou d’organiser le cours à l’extérieur.

Pour ce qui est des résidences privées pour aînés, le masque sera obligatoire lorsque les résidents se déplacent dans l'établissement, dans l'ascenseur et dans les espaces communs.

Cette décision a été prise parce que ces endroits ont été touchés par plusieurs éclosions de COVID-19 et où 39 nouveaux cas ont été diagnostiqués en trois jours.

Plus de 1100 tests de dépistage ont été réalisés en trois jours à la clinique massive de dépistage installée au Club des 50 ans et plus d’Amqui, ont confirmé les autorités de la santé.

Quatre écoles de la MRC de La Matapédia sont aussi touchées par des éclosions. 

Pour les écoles Caron et Saint-Ursule d’Amqui, l’enseignement se poursuivra à distance pour la semaine, avec un retour en présentiel prévu le 1er novembre prochain.

«L’enseignement à distance, bien toutes les mesures sont prises par les équipes-écoles. On a des directions et des équipes très dynamiques qui se sont rencontrées en fin de semaine», a expliqué le directeur général du Centre de services scolaire des Monts-et-Marées, Alexandre Marion.

Une éclosion a également été signalée à l’école primaire de Lac-au-Saumon et un cas a été rapporté à l’école primaire de Val-Brillant. Pour ces deux établissements, la santé publique a demandé aux parents des élèves d’aller faire dépister leurs enfants. 

Les cours en présentiel doivent se poursuivre normalement et les mesures ont été rehaussées.

À l’École secondaire Armand-Saint-Onge d’Amqui, la situation demeure stable pour le moment.

Une éclosion de COVID-19 touche par ailleurs l’usine Uniboard de Sayabec.

«Pour la Matapédia, c’est notre première vague. On n’en a pas subi beaucoup les impacts jusqu’à aujourd’hui», a souligné la préfète de la MRC de La Matapédia, Chantale Lavoie.

À la clinique de vaccination d’Amqui, près de 80 premières doses ont été administrées au cours de la fin de semaine.

«Dans la Matapédia, on avait le plus bas taux de vaccination, on espère changer ça», a ajouté Mme Lavoie.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.