/news/law

Procès de la belle-mère de Granby : la fillette avait réussi à fuir

Le propriétaire de la maison et voisin de la propriété où habitait la fillette de Granby a raconté, lundi, dans le cadre du procès pour meurtre de la belle-mère de la fillette, que cette dernière avait réussi à fuir la demeure dans les heures précédant sa mort.

Le septième témoin de la poursuivre, Richard Samson, a notamment raconté que quelqu’un a déjà sonné chez lui en pleine nuit, vers 01 h 40, dans la nuit du 29 avril 2019, environ 10 heures avant que l’enfant de 7 ans soit découverte inanimée dans la résidence.

Quand il a ouvert, il a aperçu l'accusée de l'autre côté de la rue lui crier sur un ton exaspéré «Ah Richard, c'est [...]. Elle s'est échappée de sa chambre, ça fait cinq minutes que je cours après», a-t-il affirmé au palais de justice de Trois-Rivières.

Le témoin est incapable de dire qui a sonné à sa porte, mais il se souvient avoir une autre personne quitter son terrain, la fillette dans les bras qui pleurnichait. Il croit l'avoir entendu dire «maman» alors que la personne tentait de la calmer en lui murmurant à l'oreille «c'est beau, ça va aller».

M. Samon a précisé que, pendant les neuf mois que l'accusée a habité la maison, il voyait rarement les trois enfants jouer à l'extérieur sur le terrain, même s'il leur avait donné une balançoire.

Les fois où il est entré dans la maison pour collecter le loyer, il ne voyait jamais les enfants et n'entendait aucun bruit. Il se faisait souvent dire qu'ils dormaient.

«Je trouvais qu'il n'y avait pas de vie, les rideaux étaient toujours tirés (fermés)», a ajouté M. Samson.

Quelques semaines avant les évènements, il avait remarqué la présence de tiroirs empilés au bout du corridor, à l'extérieur de la chambre où la fillette a été retrouvée inanimée le matin du 29 avril 2019, vers 11h30. À l'arrivée des policiers et ambulanciers, elle ne respirait plus et son coeur avait cessé de battre.

Rappelons que la belle-mère, accusée de meurtre non prémédité et séquestration, aurait, selon la poursuite, enroulé l'enfant dans du ruban adhésif.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.