/news/municipales2021

Réponses sur le tramway: des discussions en cours entre la Ville et le gouvernement, affirme Savard

Lundi matin, Marie-Josée Savard était entourée de plusieurs de ses candidats pour procéder à une annonce en matière de développement social.

Photo Taïeb Moalla

Lundi matin, Marie-Josée Savard était entourée de plusieurs de ses candidats pour procéder à une annonce en matière de développement social.

La Ville de Québec discute actuellement avec le gouvernement Legault pour s’assurer qu’une éventuelle publication des réponses fournies jeudi par la municipalité au sujet du tramway ne nuise pas au processus environnemental en cours, a rapporté Marie-Josée Savard. 

• À lire aussi: Élections municipales: Marie-Josée Savard talonnée sur la question de la transparence au sujet du tramway

• À lire aussi: Élections municipales à Québec: la légitimité de la candidature de Savard remise en question par Gosselin et Rousseau

C’est ce que la cheffe d’Équipe Savard a affirmé, lundi matin, en marge d’un point de presse, en rejetant du revers de la main les attaques de ses adversaires qui l’accusent de manquer de transparence et de leadership dans ce dossier.  

«Comme gestionnaire responsable, on n’a pas de souci de transmettre ces informations. Mais on doit d’abord avoir un écrit du ministère qui nous dit vraiment que la Ville peut le faire parce que ça ne s’est jamais fait auparavant», a soutenu la candidate à la mairie. 

D’après elle, «présentement, c’est l’administration de la Ville qui est en discussions avec le ministère. Puis, on attend. Au moment où on a cette confirmation-là, soyez assurés qu’on va les rendre publiques ces informations-là».  

Depuis jeudi dernier, la campagne électorale est agitée par la non-publication des réponses fournies par la Ville au gouvernement au sujet de l’insertion du tramway sur le boulevard René-Lévesque et sur les différents scénarios de coupes d’arbres le long de cette artère. 

Réponses gênantes?  

Mme Savard, qui dit avoir elle-même lu les réponses de la Ville samedi, pense-t-elle que ce document comporte des éléments qui pourraient nuire à sa campagne électorale, comme le soutiennent ses adversaires à la mairie?  

«Tout engagement qu’on prend peut toujours déranger les gens. Il n’y a pas un dossier qui fait l’unanimité. Ce n’est pas un risqeé calculé, loin de là, a-t-elle affirmé. Si on n’est pas capable de faire face à la musique comme politicien, on a un problème là.» 

D’autre part, la cheffe d’Équipe Savard a contre-attaqué son adversaire Jean-François qui a remis en question sa légitimité lundi.

«Pouvez-vous demander à M. Gosselin où sont ses études (pour le projet de métro léger)? Parce qu’il dit à tout le monde que c’est du roc et qu’il y a un promontoire, mais il n’a jamais déposé aucune étude, a-t-elle lancé. Il dit un peu n’importe quoi à tout le monde depuis le début pour son projet qui ne tient pas la route.» 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.