/regional/saguenay

Appropriation culturelle: une fête thématique suscite la controverse à l’UQAC

UQAC

Photo d’archives

L’idée d’organiser une fête d’Halloween avec une thématique du jour des Morts a été mal accueillie par une partie des étudiants de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), qui y ont vu une forme d’appropriation culturelle. 

• À lire aussi: Fête d’Halloween controversée : «On n’a voulu offenser personne»

• À lire aussi: Party d’Halloween censuré: un exemple de la «culture de l’annulation», selon Roberge

• À lire aussi: Forcée de retirer une décoration d’Halloween après des plaintes à la police

La controverse a forcé le MAGE-UQAC – l’organisation représentant tous les étudiants de l’université – à reculer.

«À la suite d'une controverse, le MAGE-UQAC a décidé de retirer le thème de son party d'Halloween qui se tiendra le mercredi 27 et jeudi 28 octobre prochain au bar à Pitons», a fait savoir le MAGE-UQAC dans une déclaration sur sa page Facebook, lundi.

Cette décision fait suite à un débat tenu jeudi sur la pertinence d’imposer une thématique de jour des Morts pour les célébrations d’Halloween.

Fête emblématique au Mexique, le jour des Morts englobe des cérémonies et célébrations qui se tiennent du 31 octobre au 2 novembre à travers le pays, voire plus longtemps dans certaines communautés autochtones.

«Nous tenons à nous excuser auprès des personnes que nous avons offensées de cette appropriation culturelle et invitons la communauté étudiante à être vigilante par rapport à leur choix de costumes lors de la soirée d'Halloween!», a partagé le MAGE-UQAC.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.