/news/coronavirus

Il serait «préférable» de vacciner les enfants, croit un expert

De récentes données publiées par l’Université Harvard démontrent que les enfants peuvent aussi être des vecteurs de transmission de la COVID-19. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur la COVID-19

André Veillette, immunologiste à l’Institut de recherches cliniques de Montréal, explique que la majorité des cas au Québec à l’heure actuelle proviennent majoritairement d’éclosions dans les garderies et dans les écoles, confirmant ainsi les conclusions de l’Université Harvard. 

«On voit en effet que les enfants peuvent attraper la COVID, ils peuvent la transmettre et ils peuvent la transmettre à leur famille, incluant leurs parents et leurs grands-parents», résume l’expert. 

Pour cette raison, André Veillette croit qu’il serait préférable de vacciner les enfants, même si la décision finale revient à Santé Canada. 

Toutefois, même si peu d’enfants développent des formes graves de la maladie ou ont des symptômes importants, il existe quand même un risque que ceux-ci se retrouvent aux soins intensifs après avoir contracté le virus. 

«Ce qu’il va falloir évaluer, on a des vaccins qui sont efficaces, ce qu’il va falloir se poser comme question c’est est-ce que les risques d’avoir la COVID sont moindre que la vaccination», affirme M. Veillette. 

Il estime toutefois que le choix final de la vaccination des enfants reviendra aux parents. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.