/news/politics

Le PLQ demande des investissements en prévention de la violence armée au Québec

La cheffe du Parti libéral, Dominique Anglade, a demandé mardi au gouvernement d'assurer un rehaussement du financement des organismes communautaires afin de prévenir la violence armée au Québec.

• À lire aussi: Sondage Léger: baromètre des préoccupations citoyennes dans leur ville

«Les organismes communautaires font partie de la première ligne pour lutter contre les groupes criminalisés. Il faut donc les inclure davantage dans les actions du gouvernement», a indiqué la cheffe du PLQ, par communiqué.

En plus des 90 millions $ déjà accordés aux policiers pour l'escouade CENTAURE, Mme Anglade demande un montant équivalent pour les organismes et l’ajout de travailleurs sociaux.

«En octroyant un dollar en prévention aux organismes communautaires pour chaque dollar investi dans les mesures coercitives, le gouvernement enverrait un message clair à savoir que les communautés sont impliquées dans cette lutte», a-t-elle ajouté.

En plus de l’ajout de policiers, le gouvernement avait affirmé lors du lancement du projet vouloir «prévenir la criminalité par des programmes qui aideront les jeunes à «trouver des alternatives de vie [...] avant qu’un fusil se retrouve dans leurs mains».

«La formation de l'escouade CENTAURE était désirée, mais seule, elle ne sera pas en mesure d'enrayer l'ensemble des violences armées qui ont cours en ce moment. Il faut mieux impliquer le milieu communautaire pour mettre en place les conditions favorables à diminuer ces violences à long terme», a déclaré Jean Rousselle, porte-parole de l'opposition officielle en matière de sécurité publique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.