/news/politics

Justin Trudeau sera là aux prochaines élections

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé, en point de presse mardi, qu’il a l’intention de diriger le Parti libéral du Canada lors de la prochaine élection. 

• À lire aussi: Joly aux Affaires étrangères, Guilbeault à l’Environnement

«Oui», a-t-il simplement répondu à une journaliste qui lui demandait s’il comptait mener le parti lors de la prochaine élection fédérale. 

M. Trudeau a dévoilé, plus d’un mois après l’élection fédérale, les membres de son nouveau Conseil des ministres paritaire. 

«Nous avons besoin de bâtir un Canada plus juste, plus vert, plus prospère», a-t-il déclaré en présentant les 19 femmes et 19 hommes qui composeront son cabinet.  

Un Québécois à la santé 

Questionné sur sa décision d’opter pour un Québécois, Jean-Yves Duclos, à la tête du ministère de la Santé, Justin Trudeau s’est défendu d’avoir fait ce choix pour faciliter les échanges avec François Legault. 

«Nous savons que ça prend plus d’investissements en santé et nous allons nous assurer de livrer des résultats pour tous les Canadiens, incluant les Québécois», a-t-il répondu. 

Le premier ministre du Québec a dénoncé à de nombreuses reprises l’ingérence d’Ottawa dans les compétences provinciales en matière de santé. 

«Je pense que ce serait une erreur de penser que seuls les Québécois se préoccupent de notre système de santé», a ajouté Justin Trudeau. 

Marc Garneau exclu

Justin Trudeau a aussi tenu à remercier Marc Garneau, le ministre des Affaires étrangères sortant.

«Je veux remercier Marc pour ses années de service en politique, en tant que ministre des Transports, en tant que ministre des Affaires étrangères, mais aussi pour son service remarquable tout au long de sa carrière», a-t-il affirmé. 

«Il va continuer de représenter ses commettants, il va continuer de faire partie de notre équipe aussi longtemps qu’on pourra l’avoir», a ajouté le premier ministre. 

Ce dernier a soutenu qu’il est «content de pouvoir présenter une équipe renouvelée».

«Des nouveaux visages qui font partie de notre cabinet et qui vont pouvoir contribuer énormément aux prochains défis auxquels on fait face en tant que pays», s’est-il réjoui.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.