/news/currentevents

L'effondrement d'un échafaudage fait une dizaine de blessés à Windsor

Plusieurs travailleurs ont été blessés et deux d’entre eux sont restés coincés sous les débris après l’effondrement d’un échafaudage à l'usine Domtar de Windsor, en Estrie, dans la nuit de lundi à mardi.

Les secours ont été appelés vers 1h45 pour un accident de travail avec plusieurs blessés survenu dans une usine située sur le 12e rang à Windsor.

La production était arrêtée à cette usine pour permettre au personnel d’effectuer des travaux d’inspection et de réparation. Or, l’échafaudage d’une vingtaine d’étages installé pour inspecter une immense bouilloire chargée de transformer les copeaux de bois en pâte à papier s’est effondré.

Une dizaine de travailleurs ont été blessés, a indiqué le porte-parole de la Sûreté du Québec, Stéphane Tremblay. Une opération d’évacuation a été effectuée.

Les pompiers ont été dépêchés sur place pour sortir les employés des débris. Deux personnes étaient restées coincées, selon Sylvain Bricault, le directeur de l’usine.

L’équipe de sauvetage en milieux élevés et espace clos du Service incendie de Sherbrooke, appelée «les hommes araignées», est arrivée en renfort à 13 h 55 pour tenter de déprendre les deux travailleurs coincés depuis la nuit.

M. Bricault explique que, parmi les blessés, trois employés ont subi des blessures graves et un d'entre eux a été transporté en centre hospitalier, mais l’on ne craint pas pour sa vie. Sept autres ont été traités sur place pour des états de choc, a précisé le porte-parole de la SQ.

«Tous les travaux dans ce secteur-là sont à l’arrêt», a-t-il précisé.

L’enquête a été confiée à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), en collaboration avec les crimes majeurs de la Sûreté du Québec.

- avec Jasmin Dumas, TVA Nouvelles

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.