/regional/estduquebec/basstlaurent

COVID-19: La Matapédia ajoute huit nouveaux cas à son bilan

Le Bas-Saint-Laurent a enregistré 10 nouveaux cas de COVID-19, dont huit dans la MRC de La Matapédia, ce qui en fait l’une des MRC avec le plus haut taux d’infection par 100 000 habitants au Québec, après le Nunavik.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur la COVID-19

• À lire aussi: 478 nouveaux cas de COVID au Québec

• À lire aussi: Québec renonce à la vaccination obligatoire du personnel de l'éducation

Il y avait mercredi 103 cas considérés actifs au Bas-Saint-Laurent, dont 80 dans la MRC de La Matapédia. Depuis le début de la pandémie, 4292 personnes ont contracté la COVID-19 et 4135 d’entre elles s’en sont rétablies.

La santé publique a poursuivi ses efforts au niveau du dépistage et de la vaccination mercredi, après avoir lancé une offensive en début de semaine pour restreindre la propagation du virus sur son territoire. Ce sont 143 personnes qui ont été dépistées lundi et 158 qui l’ont été mardi.

Au Bas-Saint-Laurent, La Matapédia est la MRC qui affiche le taux de vaccination le plus faible avec 79,5 % des 12 ans et plus adéquatement vaccinés.

Dans la journée de lundi, 88 vaccins ont été administrés dans La Matapédia, dont 33 étaient premières doses.

Resserrer la vis dans les écoles  

Quatre écoles étaient aux prises avec des cas de COVID-19, mercredi. Les élèves des écoles Sainte-Ursule et Caron, toutes deux situées à Amqui, auront a assister à leurs cours à distance jusqu’au 1er novembre.

Pour Jean-François Gaumond, président du Syndicat de l’enseignement de la Mitis, si le gouvernement avait déployé les tests rapides dans les écoles plus rapidement, la situation serait probablement déjà maitrisée.

«Si on se compare avec l’Ontario, en Ontario il y a un cas sur dix qui vient du scolaire, au Québec on a un cas sur quatre, la différence entre les deux c’est qu’eux ont déployé les tests rapides dès la rentrée», a indiqué Jean-François Gaumond.

Lundi, les autorités de la santé publique ont resserré la règle du port du masque obligatoire en milieu scolaire ainsi que pour les résidences privées pour aînés (RPA).

Le port du masque est désormais obligatoire en tout temps à l’intérieur et lors des services de garde du primaire, et ce, pour tous les élèves de la première année au cinquième secondaire. Le masque est aussi obligatoire dans le transport scolaire pour les enfants du préscolaire lorsqu’ils sont avec des élèves de différents niveaux, lors des cours d’éducation physique pour les élèves du primaire s’il n’est pas possible de garder une distance de deux mètres ou d’organiser le cours à l’extérieur.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.