/finance/homepage

Le ministre des Finances défend Fitzgibbon

Photo d'Archives, Agence QMI

Le ministre des Finances, Éric Girard, s’est levé mercredi à l’Assemblée nationale pour défendre son collègue à l’Économie concernant l’investissement de 25 M$ d’Investissement Québec (IQ) dans un nouveau fonds de White Star Capital.  

• À lire aussi: IQ investit 25 M$ de plus dans une firme active dans un paradis fiscal

• À lire aussi: Pierre Fitzgibbon lance la grande offensive du «Fabriqué au Québec»

• À lire aussi: Véritable explosion des placements privés chez Investissement Québec

«Le ministre de l'Économie n'a pas été impliqué. On garde une saine distance», a assuré Éric Girard, ministre des Finances, lors d’échanges houleux mercredi. 

Cela confirme ce que le cabinet du ministre de l’Économie et le cofondateur de White Star avait dit au Journal ces derniers jours : aucune discussion n’a eu lieu entre Pierre Fitzgibbon et White Star sur ce nouveau 25 M$ d’IQ. 

«Le Québec est un leader dans la lutte à l'évasion et l'évitement fiscal, et on va continuer, puis on a besoin d'investir dans des fonds d'amorçage, de démarrage, et le fonds White Star est dirigé par deux Québécois dynamiques, et on s'est assuré que toutes les entreprises vont payer leurs impôts», a ajouté Éric Girard, mercredi.

Plus tôt en journée, le porte-parole libéral de l’opposition officielle en matière d’économie, Monsef Derraji, avait attaqué à ce sujet le ministre du gouvernement Legault sur Twitter. 

«M. Fitzgibbon avait dû quitter ses fonctions pour se départir des parts dans White Stars au cours de l’été parce qu’il ne voulait pas les vendre pour pas perdre son fric. Qu’elle a été son implication dans la décision d’investir dans White Stars?», s'était-il demandé.

«Pour répondre à votre question: Aucune», a par la suite répondu Pierre Fitzgibbon sur Twitter, en coupant court. 

- avec la collaboration de Rémi Nadeau

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.