/news/society

Médecins de famille : «Il faut être prudent» avant de pénaliser

L’ancien ministre de la Santé et médecin de famille Yves Bolduc croit qu’il faut être prudent avant de pénaliser les omnipraticiens qui ne prennent pas en charge assez de patients.

• À lire aussi: Québec fera preuve de compassion envers les médecins de famille

• À lire aussi: Legault prêt à pénaliser des médecins de famille

«Quand on regarde les dernières statistiques, ces gens-là qui ont moins que 500 patients, ils ont souvent d’autres types de pratique», explique le Dr Bolduc. 

Il donne l’exemple de plus vieux médecins qui prennent en charge moins de patients, mais qui ont une pratique ailleurs à raison de 2-3 jours par semaine. 

À l’inverse, il affirme que les jeunes médecins sont obligés de faire 12 h par semaine pendant 15 ans dans le réseau de la santé «pour combler d’autres problématiques.»

«Je vais vous donner l’exemple ici dans notre clinique, on a des médecins qui ont 500 patients, mais qui travaillent à mi-temps à l’urgence, ils font du CHSLD. Donc quand tu regardes leur pratique, ils sont à temps plein, ils ne peuvent pas prendre plus que 500 patients parce qu’ils ne sont que 5 jours par semaine au bureau», illustre l’ancien ministre. 

Écoutez la rencontre des analystes politiques Elsie Lefebvre et Marc-André Leclerc sur QUB radio 

Il croit ainsi qu’il faut aller dans «le détail» de chaque médecin qui prend en charge moins de patients pour voir si ceux-ci ont d’autres charges de travail. 

«Un des problèmes qu’on a au Québec, c’est les médecins qui prennent leur retraite. Ces médecins-là quittent en laissant 1500-2000 patients sur les listes d’attente», résume le médecin, qui croit que le problème est exacerbé par le fait qu’il manque de médecins qui veulent faire de la pratique de bureau. 

«Sur 8000 médecins, c’est certain qu’il y en a qui pourraient en prendre plus. Mais la question n’est pas là. La question est de savoir si c’est un assez grand nombre pour savoir si c’est ça qui crée la pénurie de médecins», lance le Dr Bolduc.  

*Visionnez l’entrevue complète du Dr Bolduc dans la vidéo ci-dessus*

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.